Auteur de quatre circuits la semaine dernière, la recrue Joe DeLuca a été nommé joueur offensif de la semaine dans la Ligue Can-Am.

Du succès, malgré les embûches

TROIS-RIVIÈRES — Malgré l’absence de sept joueurs réguliers et devant composer avec un de leurs meneurs, LeVon Washington, qui est incapable de courir sur les sentiers en raison d’une blessure, les Aigles ont évité le balayage face aux Champions d’Ottawa, dimanche, pour conclure une semaine éprouvante avec une fiche de 4 gains et 2 revers.

Éprouvante parce que le moral des joueurs et du gérant T.J. Stanton a été durement mis à l’épreuve.

Au sommet des préoccupations, il y a toujours cet éternel dossier des joueurs dominicains et vénézuélien, qui n’a pas encore débloqué. Les plus pessimistes s’attendaient à ce que Juan Kelly, Alberth Martinez et Jose Santiago arrivent à Trois-Rivières dans la première semaine de juin. Il faudra encore attendre quelques jours.

Comme si ce n’était pas suffisant, Domenic Mazza, seul lanceur gaucher de la rotation, a sauté deux départs depuis sa dernière présence sur le monticule, le 29 mai. Appelé en renfort après le départ de Raphaël Gladu, Brandon Brednar, un joueur polyvalent et d’expérience qui a joué plus de 250 matchs au niveau AA, s’est à son tour blessé en courant sur les sentiers vendredi. En fin de semaine, les Aigles ont aussi dû se passer de Michael Suchy et Taylor Brennan pour des raisons personnelles.

Le pauvre Washington, toujours embêté par des douleurs à la cuisse, fait de son mieux pour courir sur les buts, mais les amateurs au stade voient bien qu’il n’est pas dans de bonnes dispositions. Il n’a d’ailleurs jamais réintégré la formation en défensive depuis son retour, après une pause de 15 jours.

En dépit de ces situations corsées, les Aigles ont donc amassé plus de victoires que de défaites. Ils doivent une fière chandelle à leurs lanceurs partants ainsi qu’aux recrues. Tour à tour, Garrett Harris, Brandon Barker, Kevin McNorton et Chris Murphy ont offert des départs de grande qualité sur la butte. Aucun d’entre eux n’a encaissé de défaite pendant cette semaine importante, les deux revers allant aux fiches des releveurs Cam Lafleur - qui a bien fait samedi à son premier départ chez les pros - et Tyler Ferguson, victime de la pénurie de main-d’oeuvre dans l’enclos vendredi.

Surtout, les quatre membres du quatuor ont été en mesure de donner de longues performances à leur équipe, pavant ainsi la voie aux joueurs en attaque.

Joe DeLuca, obscur receveur substitut en tout début d’année, est ressorti du lot. Entre mardi et dimanche, l’athlète de 23 ans originaire d’Albany a claqué quatre circuits et produit 11 points! Il mène maintenant les Aigles à ce chapitre (17), devant Brennan (15). Avec les nombreux absents, DeLuca joue à tous les matchs. Celui qui frappait pour une moyenne de ,125 le 28 mai affiche désormais une moyenne de ,277. Sa moyenne de présence et puissance s’élève à ,880, un excellent rendement. Ambidextre au bâton, DeLuca frappe désormais presque toujours comme droitier.

«Ce qui m’impressionne, c’est que la plupart de ses circuits ont été réussis après deux prises. Il montre beaucoup de patience au bâton», remarque le gérant Stanton.

L’autre receveur du club, numéro un celui-là, connaît également ses meilleurs moments comme frappeur dans l’uniforme des Oiseaux. Anthony Hermelyn mène l’équipe pour les doubles (6) et ses quatre circuits égalent déjà sa récolte de toute la campagne 2018.

Quant à David Glaude, il joue son rôle de premier frappeur à merveille, avec 26 coups sûrs et 17 buts sur balles jusqu’ici. Sa moyenne de présence sur les buts dépasse les ,400 (,415). «Joe et David ont été nos allumeurs par excellence toute la semaine.»

Deux récompenses

Les Aigles ont monopolisé les titres de joueurs de la semaine dans la Ligue Can-Am. Du côté des lanceurs, Kevin McNorton a été choisi tandis que pour les frappeurs, l’honneur est revenu, sans surprise, à DeLuca.

Du sang neuf

Les Aigles ont aussi annoncé qu’un nouveau lanceur gaucher, P.J. Browne, se joindra à l’équipe bientôt. Par ailleurs, les Québécois Fernando Fernandez (releveur) et Francis Désilets (voltigeur) demeureront dans le giron du club, du moins pour les prochains jours. Désilets, un jeune homme de Saint-Maurice, a joué les héros dimanche lors de son rappel des Cascades de Shawinigan.

Devant les écoliers

Les Aigles ouvrent une série de trois matchs à domicile contre les Boulders de Rockland mardi avant-midi, dès 11 h. Pour l’occasion, des centaines d’écoliers les encourageront dans les gradins.