«Les fédérations ont abattu du gros travail et surtout, du travail intelligent», explique la ministre Isabelle Charest.
«Les fédérations ont abattu du gros travail et surtout, du travail intelligent», explique la ministre Isabelle Charest.

Du sport devant spectateurs: «On se dirige vers ça», affirme la ministre Charest

Lorsque Isabelle Charest s’assoit devant les journalistes par les temps qui courent, elle est porteuse de bonnes nouvelles. 

Le déconfinement sportif se poursuit à un rythme que personne n’aurait prédit il y a un mois à peine. Les athlètes sont heureux. Et bientôt, ce sont les sportifs de salon, qui font partie intégrante de la faune sportive, qui risquent de l’être.

En entrevue à La Voix de l’Est mercredi en fin d’après-midi, la ministre chargée du dossier sport et loisir a laissé entendre que des événements sportifs pourraient être tenus devant spectateurs avant longtemps, voire sous peu.

«Oui, on se dirige vers ça, a-t-elle mentionné. En autant qu’on respecte la distanciation sociale dans les estrades et que des mesures soient prises afin que les amateurs soient en sécurité, je pense qu’on peut imaginer que des matchs pourront se dérouler devant un certain nombre d’amateurs prochainement.»

À LIRE AUSSI: Arénas rouverts et matchs permis, mais attention aux parents! [VIDÉO]

Au baseball, les ligues de niveau junior et senior, comme la Ligue junior élite et la Ligue majeure, espèrent entreprendre leurs activités vers la mi-juillet. À Granby, l’Autodrome présentera un programme régulier à huis clos ce samedi. Et il y a les amateurs de hockey de partout au Québec qui se demandent s’ils pourront aller encourager leur équipe préférée à l’automne.

«Si on suit la logique établie pour les restaurants, par exemple, je ne vois pas pourquoi un certain nombre d’amateurs ne pourraient pas se rendre à l’aréna pour assister à un match de hockey le moment venu, a repris la ministre Charest. Il faut faire attention, il ne faut rien prendre pour acquis et continuer à avoir un comportement responsable, mais on se dirige vers ça…»

Impressionnée par les fédérations

La ministre Charest l’avoue : elle est impressionnée par le travail accompli par les différentes fédérations sportives au cours des dernières semaines.

«Les fédés ont abattu du gros travail et surtout, du travail intelligent, a-t-elle affirmé. Tout le monde a à cœur le sort de nos athlètes, les petits comme les grands, et tous ont travaillé dur afin de trouver les bonnes solutions. Je lève mon chapeau à ceux et celles qui ont mis des heures et des heures à élaborer des plans de relance à la fois efficaces et sécuritaires.»

L’ex-championnat olympique de patinage de vitesse aime aussi ce qu’elle voit des relations nouvelles entre les différentes fédérations.

«Quand on me dit que les gens du hockey, du soccer et du baseball se parlent, qu’ils collaborent pour faire avancer la cause du sport au sens large au Québec, j’adore ça. Quand je vois ça, je me dis que cette crise aura servi à quelque chose, qu’on vient de faire un gros, gros pas en avant. Et ça risque d’aider nos jeunes pendant longtemps, pas mal plus que le temps de la pandémie. C’est très encourageant.»