«Je suis soulagé. Dans un match de 12 manches, je n’aurais pas aimé nos chances de gagner», a reconnu de son côté le patron des Aigles, T.J. Stanton, qui a vu ses hommes assommer le lanceur Karl Gélinas dès le début avec six points sur sept coups sûrs en seulement deux manches.

Du caractère, mais pas de victoire contre Trois-Rivières

À 9-0 pour Trois-Rivières en milieu de quatrième manche, tout semblait perdu pour les Capitales. Mais les locaux n’ont jamais lâché pour finir par s’incliner 9-7, jeudi soir, à Québec.

Le premier coup sûr des locaux est survenu en fin de quatrième, après que les visiteurs se soient déjà éclatés durant quatre tours au bâton productifs de deux, quatre, deux et un points. Le simple de Yordan Manduley a même été applaudi en dérision par les 2268 amateurs présents au stade du parc Victoria.

Ont-ils été fouettés? Les Capitales ont enchaîné avec cinq points dans cette fin de quatrième manche pour renouveler l’intérêt dans cette rencontre à l’aide d’une enfilade de quatre simples et d’un circuit de trois points de Jesse Hodges.

«Je n’ai aucun problème avec la réaction du public sur notre premier coup sûr, c’est vrai que nous donnions un très mauvais spectacle jusque-là», a constaté le gérant Patrick Scalabrini, après le revers. «Mais j’ai surtout aimé la façon dont mes joueurs ont répondu. Ils se sont battus ensemble et ont démontré du caractère. On sort de là avec un message positif.»

Les locaux ont poursuivi leur remontée avec un point en septième et un autre en huitième. Cela après qu’en cinquième, Jhalan Jackson ait retroussé la balle à la piste d’avertissement avec deux coéquipiers de Québec sur les sentiers et deux retraits.

«Je suis soulagé. Dans un match de 12 manches, je n’aurais pas aimé nos chances de gagner», a reconnu de son côté le patron des Aigles, T.J. Stanton, qui a vu ses hommes assommer le lanceur Karl Gélinas dès le début avec six points sur sept coups sûrs en seulement deux manches.

Gélinas, qui vient d’avoir 36 ans mardi, a effectué sa plus courte sortie de la campagne, encaissant sa sixième défaite en sept décisions et voyant sa moyenne de points mérités bondir de 3,60 à 4,50. Son vis-à-vis Brandon Barker (5 ml, 6 cs, 5 pm) a obtenu la victoire (5-2, 3,52).

Mais l’attaque des deux formations a surtout retenu l’attention. On a eu droit à quatre bombes, dont trois dans le camp vainqueur de la part de David Glaude, Taylor Brennan et Juan Kelly, qui a produit quatre points au cours de la soirée comme Hodges.

Tout sauf ennuyante

Cette série aura été tout sauf plate avec 41 points et 71 coups sûrs en trois soirs.

Les Capitales (28-44) ont roulé toute la nuit vers Rockland (34-38), où ils affrontent durant trois jours ceux qu’ils pourchassent au classement. Le spécialiste du changement de vitesse Sean Cruz (0-1, 1,50) aura la balle vendredi pour Québec contre Jake Zokan (2-3, 1,63), qui a blanchi les Capitales à ses deux derniers départs.

NOTES : Les Capitales ont congédié le releveur Levi MaVorhis (0-1, 7,07). Le cœur n’y étant plus, il prend sa retraite... Retiré trois fois en trois présences au bâton et auteur de deux erreurs jeudi, l’avant-champ Rylan Sandoval (,150) devait de toute façon faire ses valises pour laisser sa place à Zach Wilson, de retour de République tchèque... Les deux équipes n’ont pas eu d’entraînement au bâton en après-midi à cause de la tenue d’un match midget.

+

LA PIRE SAISON DE L'HISTOIRE

Au rayon victoires-défaites, la saison actuelle des Capitales pourrait bien être leur pire en 21 ans d’histoire. Le club de Québec né en 1999 n’a joué qu’à deux reprises sous la barre de ,500 sur une saison complète. En 2014, les Capitales ont connu leur plus mauvaise année jusqu’ici, rendant une fiche de 46-50 (,479) pour leur dernière exclusion des séries en date. Avant ça, en 2001, la jeune formation avait enregistré un dossier saisonnier de 44-47 (,484).

Les Capitales pointaient avant le match de jeudi à 28-43 (,394), avec encore 24 rencontres de saison à disputer. Pour éviter l’humiliation, ils devront se montrer très ambitieux et gagner pas moins de 18 fois d’ici au 2 septembre pour terminer au minimum à 46-49 (,484), alors que 45-50 (,474) les placerait 21es en 21 ans. Le point de respectabilité, à ,500, s’avère donc un objectif presque hors de portée, puisque les Capitales devraient jouer 20-4 dans le prochain mois pour finir à 48-47 (,505). Olivier Bossé