La troisième édition du Grand Prix snocross de Shawinigan se déroule ce week-end sur le site du Centre Gervais Auto, Shawinigan.

Du calibre relevé au Grand Prix snocross de Shawinigan

SHAWINIGAN — Le site du Centre Gervais Auto sera fort animé ce week-end à l’occasion de la troisième édition du Grand Prix snocross de Shawinigan. Et les organisateurs attendent du 17 au 19 janvier plusieurs compétiteurs des États-Unis et de l’Ontario, où la saison de motoneige tarde à prendre son envol.

«Le bonheur des uns fait le malheur des autres comme on dit», lance Keven Hébert, le promoteur de l’événement.

«Il n’y a pas de neige du tout en Ontario et dans le nord des États-Unis. Et des courses ont été annulées. Ce qui fait que nous avons déjà plusieurs équipes ontariennes et américaines qui ont confirmé leur venue à Shawinigan. Les compétiteurs veulent courir actuellement.»

Une course de la série canadienne prévue le week-end prochain à Ottawa a dû être reportée, ce qui libère bien des coureurs. «Plusieurs équipes étaient prêtes pour cette compétition, alors elles ont finalement décidé de venir à Shawinigan», mentionne le promoteur du Grand Prix snocross de Shawinigan.

Parmi les pilotes renommés qui seront sur place, on retrouvera notamment la double championne du monde du circuit Pro Dame, Megan Brodeur. Le promoteur de l’événement est très heureux de la visite de la pilote de Coaticook. Megan Brodeur ne court maintenant que très rarement au Québec. De plus, les spectateurs pourront voir évoluer Jordan Lebel, une des principales têtes d’affiche de Ski-Doo.

«Notre renommée est grandissante et cela nous permet d’avoir en piste un calibre relevé», estime M. Hébert.

En tout, les organisateurs s’attendent à accueillir près de 130 pilotes dans toutes les catégories. Ceux-ci prendront part à différentes courses d’amateurs à professionnelles sanctionnées par la série SCMX. En plus du snocross, les amateurs de courses pourront voir en action du snowbike et des motoneiges de la classe Vintage 1986 et moins. L’ensemble de la programmation est disponible à scmxsnocross.com.

«Nous avons aussi beaucoup d’inscriptions pour les 120 et 200 cc. Ce sont des enfants et notre relève. Nous sommes vraiment contents d’en avoir beaucoup cette année, parce que nous avons fait des efforts avec notre zone famille pour attirer les plus jeunes», mentionne le promoteur de l’événement.

En effet, des activités sont proposées aux familles sur le site du Grand Prix snocross de Shawinigan où elles retrouveront une glissade, des jeux gonflables et de l’animation pour les enfants.

Les précipitations de pluie verglaçante, de grésil et de neige du week-end dernier ne compliquent en rien le travail des organisateurs. Depuis le début de la saison froide, toute la neige qui est tombée dans le stationnement du Centre Gervais Auto sera récupérée pour construire la piste de quelque 425 mètres et les sauts. «La qualité de la neige qu’on a dans la région actuellement est quand même très bonne», précise Keven Hébert.

«On a un snocross de petits circuits qui permettent aux coureurs d’être rapprochés. C’est la beauté de la chose, parce que peu importe où tu es comme spectateur, tu vois toujours la piste.»

Les préparatifs pour aménager le site se sont amorcés lundi soir, mais la piste sera construite mercredi et jeudi. «On veut que ça soit le plus mou possible. Si on fait la piste trop d’avance, la neige devient très dure», note le promoteur.

Le site du Grand Prix snocross de Shawinigan ouvre dès vendredi 14 h 30 avec les séances d’entraînement. L’action reprend samedi dès 9 h pour se terminer en soirée avec un spectacle d’Éric Masson et ses musiciens sous le chapiteau. Dimanche, les qualifications s’amorcent dès 9h, tandis que la grande finale de la classe Pro est prévue pour environ 15h.