Sans surprise, l'attaquant Jonathan Drouin, des Mooseheads de Halifax, a terminé au premier rang dans la catégorie meilleur joueur lors du sondage effectué auprès de joueurs, entraîneurs, entraîneurs-adjoints et directeurs généraux de la LHJMQ.

Drouin, Gélinas et Fucale premiers de classe

Le rideau va bientôt tomber sur la saison régulière dans le circuit Courteau, il est donc le temps d'identifier ceux qui ont réussi à marquer cette campagne 2013-14.
Pour que l'exercice soit le plus complet possible, Le Nouvelliste a sondé près d'une cinquantaine d'acteurs qui se produisent sur la meilleure scène de hockey junior au monde. Au total, ce sont 31 joueurs, sept pilotes, quatre assistants-entraîneurs et cinq directeurs généraux qui ont accepté de répondre à nos questions, sur une base anonyme, en identifiant leur top 3 à chacune des questions.
Trois points étaient accordés à une première place, deux pour une seconde, et un pour la dernière marche du podium. Des intervenants de chacune des 18 équipes du plateau ont été sondés. Avertissement: il est possible que les résultats du sondage identifient certains des lauréats des Rondelles d'or, qui seront connus dans un mois!
Qui est le meilleur joueur de la LHJMQ?
Pas de surprise pour cette catégorie, puisque Jonathan Drouin domine largement sur le questionnaire. Choix de première ronde du Lightning, le surdoué était identifié l'été passé comme le plus sérieux prétendant au trophée... Calder dans la LNH! Le Lightning a offert tout un cadeau aux Mooseheads et aux amateurs de hockey junior en le renvoyant dans la LHJMQ. Malgré un départ un peu timide, Drouin a enregistré 95 en 42 matchs depuis le début de la saison! Celui qui a participé aux deux derniers championnats du monde junior est apparu sur 45 bulletins de vote, identifié à 30 reprises comme le joueur par excellence, pour un total de 119 points.
Son plus proche poursuivant est Anthony Mantha, qui a récolté 86 points grâce à 40 votes, dont 12 de première place.
Le meilleur marqueur de la LHJMQ devance Anthony Duclair, qui a reçu 32 votes totalisant 44 points. Surprise, Mikhail Grigorenko, qui a amorcé les deux dernières campagnes dans la LNH, n'a obtenu que deux votes au total!
Mention à Nikolaj Ehlers, la sensationnelle recrue des Mooseheads, qui a obtenu l'essentiel des derniers votes.
Qui est le meilleur défenseur?
Personne ne va tomber en bas de sa chaise en apprenant que Guillaume Gélinas est premier de classe chez les défenseurs. L'habile arrière de 20 ans des Foreurs, qui occupe le septième rang des marqueurs, a obtenu 31 votes dont 21 de première place, ce qui lui offre 81 points. C'est derrière Gélinas que ça se corse! Ryan Culkin, que les Voltigeurs ont obtenu des Remparts moyennant une grosse rançon, se positionne au deuxième rang avec 39 points et 20 votes. Puis il y a égalité au troisième rang entre Dillon Fournier, disparu depuis un bon bout de temps de la circulation en raison d'une blessure qui devrait le garder sur les lignes de côté jusqu'à la fin de l'année, et Mackenzie Weegar, la clé à la ligne bleue des Mooseheads. Weegar et Fournier ont engrangé 31 points.
Qui est le meilleur gardien?
Gardien d'Équipe Canada Junior, Zachary Fucale domine aisément le débat même si les statistiques ne sont pas toutes en sa faveur, notamment le pourcentage d'arrêt où il n'apparaît qu'au septième rang. Fucale obtient un pointage de 97 points, cité 24 fois sur 39 bulletins comme le portier à battre.
Derrière lui, une belle lutte entre Étienne Marcoux et Sébastien Auger, séparé par seulement trois points. Philippe Cadorette, qui détient le plus de victoires et le meilleur pourcentage d'efficacité du plateau, occupe la quatrième place.
Qui est le joueur le plus craint?
Ça ne sera pas une partie de plaisir d'affronter les Tigres dans une série quatre-de-sept ce printemps! Yannick Jean dirige en effet les deux patineurs les plus craints de la LHJMQ! À 6'5'' et 220 livres, Ross Johnston est le champion poids lourd du circuit, avec 68 points et 29 votes. Son coéquipier Jonathan Diaby, 6'5'' et 240 livres, le seconde dans la hiérarchie des joueurs les plus intimidants.
C'est Jack Nevins, espoir du Canadien qui est passé des Islanders de Charlottetown aux Huskies de Rouyn-Noranda, à la date limite des transactions, qui complète le trio de tête.
À noter que Mason Gray a pris le quatrième rang même s'il n'a que 18 ans et qu'il est beaucoup moins imposant physiquement.