Marielle Thompson et Kelsey Serwa

Doublé canadien en ski cross

Les Canadiennes Marielle Thompson et Kelsey Serwa ont remporté respectivement l'or et l'argent en ski cross, vendredi aux Jeux olympiques de Sotchi.
Thompson est passée en tête dès le départ de la grande finale et a mené jusqu'à la toute fin. Serwa s'est placée dans son sillon et n'a jamais vraiment eu à défendre sa deuxième place.
La Suédoise Anna Holmlund a complété le podium.
Serwa, de Kelowna, en Colombie-Britannique, avait profité d'erreurs de ses rivales en fin de parcours en demi-finale au Parc extrême Rosa Khutor afin de se faufiler de justesse en grande finale.
Pour sa part, Thompson, de Whistler, a remporté chacune des vagues éliminatoires auxquelles elle a participé sans trop de difficultés.
Lors de l'épreuve de la Coupe du monde disputée à Sotchi l'an dernier, Serwa avait triomphé devant Thompson. Les deux Canadiennes ont inversé les positions un an plus tard.
Thompson et Serwa étaient parmi les favorites aux Jeux de Sotchi. Thompson a gagné deux compétitions cette saison et a terminé parmi les cinq premières lors de chacune des sept épreuves de la Coupe du monde.
Serwa avait terminé quatrième il y a quatre ans aux Jeux de Vancouver, tandis que sa compatriote Ashley McIvor avait mis la main sur l'argent.
Le Canada a maintenant remporté 22 médailles à Sotchi - huit d'or, 10 d'argent et quatre de bronze.
De son côté, Georgia Simmerling, de West Vancouver, a chuté alors qu'elle se retrouvait en quatrième position au sein de sa vague lors des quarts de finale et son aventure olympique a pris fin de cette manière. Elle est restée étendue sur la neige pendant quelques instants, mais a quitté la piste par ses propres moyens. Elle a officiellement terminé au 14e rang.
Plus tôt vendredi, la ronde de classement a été interrompue pendant quelques minutes en raison des conditions météorologiques. Un épais brouillard est passé dans le secteur et a forcé les organisateurs à interrompre la compétition pendant environ 15 minutes.
L'Allemande Anna Woerner a aussi chuté quelques instants après Simmerling et elle a quitté la piste sur une civière. La Chilienne Stephanie Joffroy a également été victime d'une lourde chute lors des quarts de finale. Ces incidents ont retardé la compétition d'environ 15 minutes.
Serwa avait été la plus rapide lors de la ronde de classement, devançant la Française Ophélie David par un centième de seconde. Thompson avait signé le troisième meilleur temps et Simmerling avait pris le huitième rang.
David était la quatrième skieuse en grande finale et elle a donc conclu la compétition au quatrième rang.