Mathias Guillemette et Léa Domingue étaient fiers de leur médaille d’or remportée respectivement au contre-la-montre et au sprint.

Domingue et Guillemette roulent vers l’or

TROIS-RIVIÈRES — La Mauricie a entrepris mercredi le deuxième bloc d’activités des Jeux du Québec de Thetford Mines en bonifiant sa récolte de trois médailles, dont deux d’or en cyclisme.

L’honneur de ces championnats revient à Léa Domingue et Mathias Guillemette, qui étaient attendus à la compétition comme favoris. Ils ont répondu avec deux superbes courses, même que Guillemette a bien failli être couronné à deux reprises en l’espace de quelques heures.

Bon départ
Guillemette a mérité la victoire au contre-la-montre individuel de 7,1 km chez les cadets alors que sa coéquipière a enlevé les honneurs du sprint cadet féminin. «Ce sont deux sprinters très puissants et ils l’ont prouvé aujourd’hui», partageait l’entraîneur de la Mauricie pour l’équipe de cyclise, Jean-François Halley.

«Le parcours du contre-la-montre était tirant, ça aurait pu brouiller les cartes, mais Mathias a très bien fait.» L’adolescent a terminé sa course quatre secondes devant son plus proche poursuivant (9:46 contre 9:50), Matisse Julien de Laval. Arnaud Beaudoin (Lac St-Louis) a complété le podium. Ces trois cyclistes se retrouvent souvent parmi les meilleurs sur le circuit de la Coupe du Québec. On peut donc dire qu’une certaine logique a été respectée, avance Halley.

Même chose pour Léa Domingue. «Elle connaît toute une saison! De commencer les compétitions avec deux victoires en quatre courses et en sachant qu’il en reste trois, c’est très encourageant.»

Guillemette aurait pu ajouter à sa récolte, n’eût été d’un léger problème technique. Il a dû se contenter du sixième rang au sprint. Parmi les autres bons résultats, Rémi Domingue a pris le sixième échelon du sprint chez les minimes.

Les épreuves sur route demain laissent encore entrevoir la possibilité de podiums pour nos représentants. Il en sera de même pour le critérium de vendredi ainsi que l’épreuve du contre-la-montre mixte par équipe de samedi.

Une médaille à la piscine
En 2016 à Montréal, Alyson Mercure avait établi un record des Jeux dans sa catégorie au 50m libre. Deux ans plus tard, c’est au tour de sa soeur, Élodie, de se faire remarquer à la piscine.

La nageuse des Mégophias a gagné la médaille d’argent des 12-14 ans sur cette distance avec un chrono de 27,94 secondes, procurant à la région son premier podium en natation lors de la 53e Finale. L’adolescente de 13 ans pourrait en ajouter d’ici la fin de la semaine au 100m papillons (jeudi) et au 100m libre plus tard. Au 100m dos, Margot Martineau a terminé sixième.

«Les filles ont bien fait ça, c’est un début assez intéressant pour elles. Au relais 4x50m, nous sommes classées au sixième rang dans l’ordre des favoris, mais j’estime qu’on peut créer une surprise», affirme l’entraîneure Marie-Ève Landry.

«Ç’a été plus difficile pour les gars, mais nous aurons l’occasion de nous reprendre.»

Étienne Courchesne, Renaud Thériault et Mathilde Ouellet seront à surveiller jeudi.

Dans les autres sports, soulignons la victoire écrasante de la formation de basketball féminin, 64-12 devant l’Abitibi-Témiscamingue. Au soccer, les filles l’ont emporté 2-1 contre Montréal. Au volleyball de plage, Rosie Chauvette et Maude Massicotte ont gagné un de leurs trois matchs.