Charles Cossette

Diablos football collégial: plus le droit à l’erreur

Trois-Rivières — Même s’ils ont connu leur meilleure saison des dix dernières années, c’est sur la route que les Diablos amorceront leur parcours éliminatoire samedi face aux Lynx d’Édouard-Montpetit. Un endroit où ils ont connu leur pire sortie cette saison.

C’était le 14 octobre dernier. Les hommes de François Dussault avaient eu droit à une sévère correction sur le terrain longueuillois en s’inclinant par la marque de 55-14 dans un match où rien ne cliquait des deux côtés du terrain. Pire encore, ils avaient vu leurs deux quarts tomber au combat et rater le match suivant. Une sortie qui avait amorcé une glissade qui s’est terminée la semaine dernière par une victoire à l’arraché face à Thetford Mines. 

Chez les Diablos, on sait qu’on devra faire beaucoup mieux si on espère être toujours en vie dimanche. «Pour nous, c’est définitivement plus personnel. Quand tu as une opportunité de rejouer contre une équipe, tu veux la prendre, surtout qu’au football, dans notre ligue, si tu peux te racheter, c’est en séries. Nous n’avons pas livré une performance dont nous étions fiers, donc on travaille fort pour pas que ce soit le cas», mentionne Dussault.

Cette préparation, les entraîneurs des Rouges ont dû la faire à la vitesse grand V puisqu’en disputant leur dernier match de la saison dimanche dernier, ils ont eu droit à une journée de moins d’entraînement en comparaison avec les Lynx. Ces derniers ont conclu leur calendrier régulier avec une cuisante défaite de 45-3 face aux Islanders de John Abbott.

La bonne nouvelle chez les Diablos, c’est que l’équipe a recouvré la santé. Le quart Charles Cossette a effectué un retour au jeu dimanche dernier après avoir subi une blessure à la cheville et sera à son poste samedi. De plus, la ligne tertiaire, privée de quelques éléments en fin de saison, affiche complet. Voilà qui sera pratique face aux Lynx qui comptent sur une attaque aérienne particulièrement redoutable, menée par le quart Anthony Robichaud. «Ils ont l’un des deux meilleurs quarts de la ligue. Il a un très bon bras et beaucoup d’armes au sein du groupe de receveurs. On a du boulot à faire de ce côté, mais j’aime ce défi et je crois que c’est une chance, la chance de faire face à de l’adversité.»

Cossette se montre optimiste et estime que le plan de match des Diablos à l’offensive devrait leur permettre d’exploiter les failles chez les Lynx. «On a été très déçu par notre match contre eux et on pense qu’on peut faire beaucoup mieux. Cette défaite ne veut plus rien dire. On s’en va là et on va donner tout ce qu’on peut. On sait qu’on peut gagner», conclut le quart.