Antoine Coulombe est directement responsable du but vainqueur des Tigres.

Deux points aux poubelles

Shawinigan — Face aux Tigres, une équipe qui en arrache sur la route, les Cataractes avaient deux points à leur portée vendredi soir, une manne importante dans la course aux séries qu’ils livrent aux Sea Dogs. Malheureusement pour les quelque 3100 personnes présentes au Centre Gervais Auto, ils ont jeté ces deux points aux poubelles en livrant une troisième période sans vernis, battus 5-4 même s’ils menaient 4-3 après 40 minutes.

Bien sûr, tous les gens dans l’aréna se souviendront du but vainqueur, résultat d’une crampe au cerveau du jeune gardien Antoine Coulombe. Le portier recrue s’est laissé surprendre par un dégagement de deux zones de Médérick Racicot, qui avait d’abord touché la bande à sa gauche avant de revenir paresseusement vers lui!

Dommage pour Coulombe, qui avait fait quelques gros arrêts en troisième. Ses coéquipiers, pourtant fort actifs en attaque au cours des deux premières périodes, semblaient vouloir uniquement protéger leur avance d’un but. Résultat, ils ont cédé le momentum aux Félins. Conor Frenette en a profité pour créer l’égalité 4-4 en faisant dévier un tir de l’ex-Estacades Vincent Sévigny au milieu du dernier tiers. Un peu plus d’une minute plus tard, Coulombe accordait ce creton qui a fait la différence en bout de ligne.

«À part les deux premières minutes de jeu, je pense que nous avons bien joué. On a été malchanceux sur quelques bonds, c’est tout. C’est dur à accepter, évidemment, mais il faut rapidement mettre ça derrière nous. On a un autre gros match demain», racontait le capitaine Colin Paradis.

«On a plus de lancers, plus de lancers dangereux, plus de mises en jeu gagnées, plus de tirs bloqués. Les gars ont travaillé. Nous méritions un meilleur sort», rageait de son côté Daniel Renaud, qui reconnaissait que son club avait baissé un peu de régime en troisième. «La blessure à Gabriel Denis en deuxième (atteint au visage par un lancer) a créé un gros trou au centre. Mais, je ne peux pas dire que je suis insatisfait de l’effort comme tel en troisième. On travaille fort actuellement en équipe pour baisser de cinq à trois les buts accordés par match. On fait des progrès de ce côté.»

Le pilote disait ne pas s’en faire pour la confiance de son jeune gardien. Il disait toutefois avoir hâte de découvrir comment ses autres équipiers allaient réagir face aux puissants Huskies samedi après-midi. «Antoine a prouvé à plusieurs reprise sa force de caractère depuis le début de la saison, je ne suis pas inquiet pour lui. Il sait qu’il a fait une erreur, au mauvais moment. Mais tous les joueurs font des erreurs. Maintenant, c’est sûr que cette défaite est difficile à avaler. J’ai hâte de voir comment les gars vont se comporter, après ce qui s’est passé ce soir. Ça va en dire beaucoup sur leur force de caractère.»

Mavrik Bourque, Jérémy Martin, Jan Drozg et Charles Beaudoin ont inscrit les filets des Shawiniganais. Olivier Mathieu a de son côté dirigé l’attaque des vainqueurs avec un doublé pour les guider à un cinquième triomphe sur la route cette saison. «On dit toujours que les dieux du hockey finissent par être justes. Notre capitaine venait de se faire voler par Coulombe, quand le but vainqueur de Racicot a été inscrit. C’est plate pour le gardien l’autre bord, c’est l’fun pour nous. On va prendre la victoire, je pense que nous avons été la meilleure équipe au cours des deux dernières périodes. Chapeau aux Cataractes par contre en première, ils étaient prêts pour ce match qui était à leur portée», analysait Louis Robitaille, content évidemment de soutirer deux points loin du Colisée Desjardins. «Nous formons une jeune équipe, c’est sûr que le dernier changement qui n’est pas de notre côté sur la route fait un peu plus mal. Il y a 18 bons entraîneurs dans la ligue, ils sont tous capables de tirer profit de cet avantage. Ça fait partie de l’apprentissage des jeunes formations.»

Après les Tigres, ce sont donc les Huskies de Rouyn-Noranda qui vont s’arrêter dans la ville de l’électricité samedi. Ces derniers, meneurs au classement général, l’ont emporté 3-2 à Drummondville vendredi et surfent sur une séquence de dix victoires d’affilée.