Dominik Crête vivra sa première compétition internationale au Portugal.

Deux nouveaux aux Mondiaux

Trois-RivièreS (VG) — Aux côtés de l’expérimentée Laurence Vincent-Lapointe, la région misera aussi deux autres rameurs qui vivront leur baptême lors des Championnats du monde de canoë-kayak de vitesse au Portugal.

Tout d’abord, Dominik Crête tentera de poursuivre sur sa lancée estivale. Le porte-couleurs du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières a surpris bien des observateurs en méritant sa place au sein de l’équipe nationale dans la très relevée épreuve du K1 200 mètres. Pour décrocher son invitation, le kayakiste de 26 ans a dû déloger des rameurs aux parcours impressionnants, dont le médaillé olympique à Londres 2012 et double champion du monde sur cette distance, Mark de Jonge.

Mathieu St-Pierre a flirté avec le podium en Coupe du monde plus tôt cette saison.

Après avoir remporté une importante course lors des troisièmes essais nationaux, Crête a dû se mesurer en duel au jeune néo-écossais Alex Scott, représentant de l’unifolié aux derniers Championnats du monde. Ainsi, le 9 juillet au bassin olympique de Montréal, Crête s’est imposé pour obtenir son billet pour les Mondiaux.

Au Portugal, il sera intéressant de voir comment se débrouillera le protégé de Mathieu Pelletier puisqu’il en sera à une première expérience face à l’élite mondiale de sa discipline. L’an passé, Alex Scott avait pris le 21e rang de la compétition en terminant troisième de la finale C.

Du côté du paracanoë, le porte-couleurs du Club de canotage de Shawinigan Mathieu St-Pierre défendra également les couleurs du Canada. Cette saison en Coupe du monde, St-Pierre a notamment obtenu une quatrième place en Hongrie, à huit petits centièmes du podium, dans l’épreuve du VL2 200 mètres.