La paire formée de Chris Murphy et Anthony Hermelyn sera de retour au Stade Stéréo Plus cet été.

Des visages connus de retour chez les Aigles

Trois-Rivières — Peu de temps après avoir confirmé le retour de Kevin McNorton, son meilleur lanceur en 2018, le gérant des Aigles de Trois-Rivières, T.J. Stanton, a annoncé qu’un autre joueur important sur le monticule, Chris Murphy, rejoindra l’équipe pour le camp d’entraînement au mois de mai.

Après une saison 2017 en demi-teinte, Murphy a été beaucoup plus convaincant l’an passé. Si, en juin, son poste semblait en danger en raison de son inconstance, le droitier de 26 ans originaire du Delaware a gardé ses meilleurs moments pour le milieu et la fin du calendrier.

Il a remporté 11 de ses 19 départs, maintenant une bonne moyenne de points mérités de 3,47. «Je suis très excité de revenir à Trois-Rivières pour une troisième saison. L’organisation, et surtout les partisans, ont rendu cette décision évidente. Je me suis toujours senti chez moi ici et je ne veux qu’une chose: remporter un championnat pour cette merveilleuse ville», a dit Murphy, par voie de communiqué.

Le receveur Anthony Hermelyn imitera Murphy et se rapportera aux Aigles dans quelques mois. Ce sera son deuxième été en Mauricie et les partisans espèrent probablement qu’il améliore son jeu offensif.

Si Hermelyn s’est montré très alerte derrière la plaque pour guider ses lanceurs, il a souvent déçu au bâton, affichant une maigre moyenne de ,187. «Nous étions à un match d’atteindre la série de championnats l’an dernier. Je veux utiliser tout le bagage d’expérience que je suis allé chercher l’an passé et devenir meilleur cette année», soutient l’athlète de 25 ans.

«Anthony a été très surpris par le calibre qu’offrait la ligue Can-Am. Il a appris de ses erreurs et se prépare comme un vrai professionnel. Il est excellent avec nos lanceurs et c’est un grand leader dans le vestiaire», selon Stanton, qui a ainsi pu engager ses huitième et neuvième joueurs pour la saison 2019.