L’attaque des Aigles a malmené les Stars.

Des Stars sans lustre

Trois-Rivières – Récemment débarqués dans la Ligue Can-Am, les Stars de Hollywood manquaient définitivement de lustre vendredi soir au Stade Stéréo Plus alors qu’ils ont été passés à tabac 10-0 par les Aigles de Trois-Rivières devant 1322 spectateurs.

Pendant que Taylor Brennan a continué à terroriser les lanceurs adverses, en ajoutant deux circuits et six points produits à sa fiche déjà bien garnie, le partant Tyler Garkow a blanchi les Stars pendant huit manches, gracieuseté de cinq maigres coups sûrs et neuf retraits sur trois prises.

Les Oiseaux n’ont d’ailleurs pas mis de temps à sonner les visiteurs alors que les quatre premiers frappeurs ont croisé le marbre, notamment grâce à une bombe de trois points de Brennan. La soirée de travail s’annonçait d’ailleurs bien courte et pénible pour le partant Mike Wagner. Ce dernier s’est toutefois bien ressaisi pour livrer six bonnes manches de travail par la suite.

Cependant, dès son départ de la butte, la chaîne a débarqué alors que les Aigles ont rugi avec six autres points en septième manche. Encore une fois, Brennan a volé la vedette avec son deuxième circuit de trois points de la soirée, portant du même coup son total à 15 longues balles et 35 points produits en 32 matchs, des sommets dans le circuit Wolff.

«Il représente quasiment toute notre offensive. Le plus impressionnant dans son rendement, c’est qu’il demeure discipliné au bâton, même lorsque les lanceurs adverses ne veulent pas lui offrir de lancers intéressants. Il ne s’élance pas quand ce n’est pas le temps. C’est tout à son honneur d’être aussi discipliné», a vanté le gérant T.J. Stanton, qui a vu sa troupe signer une 17e victoire en 32 parties cette saison.

Utilisé au deuxième rang de l’alignement offensif, le vétéran Javier Herrera a aussi connu un bon match (3cs, 2pc, 1pp) tandis que ses coéquipiers Michael Suchy (2pc, 2pp), Sam Dexter (1pc, 1pp), Alexi Colon (2pc) et David Glaude (1pc) ont aussi pigé dans le buffet offensif.

Malgré tout, le gérant vainqueur n’était pas complètement ravi du rendement de ses frappeurs. Outre deux manches productives, il a trouvé ses Oiseaux peu disciplinés, possiblement trop tentés par la possibilité d’engraisser leur fiche aux dépens d’un rival vulnérable.

«Je ne suis pas content. Leur lanceur partant a apporté certains ajustements, c’est vrai. Mais on avait aucune approche au bâton. On se présentait au marbre comme si le match était déjà fini. C’est inacceptable.»

Quant au rendement dominant de Garkow sur la butte, il levait son chapeau à son lanceur droitier qui a obtenu sa troisième victoire de la saison... tout en prenant le temps de noter certains bémols. «Un lanceur recrue qui demeure en contrôle pendant tout le match, c’est impressionnant. En même temps, j’évalue toujours la performance comme s’il avait affronté une équipe régulière de notre ligue, comme les Jackals du New Jersey, par exemple. Et il a encore beaucoup de petites choses à améliorer...»

Vlad en visite à Trois-Rivières
Les Aigles reprendront l’action dès samedi, sur le coup de 13 h face aux Stars. Avant la rencontre, l’ancienne vedette des Expos de Montréal Vladimir Guerrero participera à une séance de photos avec le public, à compter de 11h30.

Plus tôt dans la journée, le futur membre du Temple de la renommée du baseball donnera des cliniques à des jeunes joueurs de la région, au Stade Stéréo Plus.