En l’absence de Sébastien Auger, blessé, Mathieu Bellemare a pu jouer toute la partie devant le filet des Patriotes contre les Stingers de Concordia.

Des Patriotes mieux outillés

Trois-Rivières — Ce ne sont que des matchs préparatoires, mais les Patriotes de l’UQTR devraient offrir du jeu plus excitant à leurs partisans cette saison après une campagne 2018-19 en demi-teinte.

Les hommes de Marc-Étienne Hubert ont échappé leur deuxième match préparatoire mercredi soir au Colisée, 4-3 face aux Stingers de Concordia, après avoir facilement prévalu 7-1 devant les Athletics de McGill samedi dernier. Au-delà du résultat final, les quelques centaines d’amateurs présents ont eu droit à du jeu qui ressemblait à une rencontre de saison. Ça promet!

Belles séquences offensives, des coups de bâton après le sifflet et beaucoup d’émotions et d’indiscipline: Stingers et Patriotes ont clairement mis la table avant de passer aux choses sérieuses. On vous rappelle que le calendrier régulier s’amorcera au début du mois d’octobre. Reste que l’attaque semble mieux équilibrée cette année pour les hockeyeurs de l’UQTR.

«Nous avons 15 joueurs de première année dans l’alignement et ce soir, ils ont compris à quoi ça ressemblerait, le hockey universitaire», indiquait Hubert après la partie. «Il y avait de l’animosité sur la patinoire, c’est une riche expérience pour tous nos nouveaux joueurs. Le niveau d’intensité et la vitesse de jeu avaient des allures des séries dans la LHJMQ.»

Difficile de contredire Hubert là-dessus. Si les joueurs de McGill ont laissé les Patriotes patiner samedi, ce ne fut pas le cas des Stingers mercredi soir. «Nous sommes peut-être tombés dans le panneau, dans le piège psychologique à la suite de la victoire de 7-1», pensait Hubert.

Parmi les éléments positifs à souligner, Jordan Martel, qui a déjà inscrit 39 buts en une année dans la LHJMQ, a de nouveau enfilé l’aiguille. Son lancer sur réception, du cercle des mises au jeu, n’a laissé aucune chance au gardien des Stingers Anthony Dumont-Bouchard. Martel, un étudiant-athlète de première année, a marqué à tous ses matchs, incluant ceux disputés en Europe pendant la Summer Cup, depuis qu’il joue pour les Patriotes.

Son compagnon de trio, Julien Tessier, avait donné les devants aux Patriotes en première période. Jean-Philippe Beaulieu des Stingers en a enfilé deux. C’est Liam Murphy qui a fait la différence pour les Montréalais en troisième, lui qui a déjoué le gardien des Patriotes Mathieu Bellemare en échappée.

Les Trifluviens ont ensuite eu la chance de créer l’égalité grâce à deux séquences d’avantage numérique à 5 contre 3, mais peine perdue. Martel a d’ailleurs touché le poteau en fin de rencontre. Parmi les autres bons coups à souligner, un superbe échange entre Zachary Lavigne, Mathieu Boucher et William Leblanc, qui a mené au but de ce dernier.

Le trio formé de Vincent Chapleau, Samuel L’Italien et Christophe Boivin, qui peut être considéré comme le premier trio pour l’instant, a aussi connu de bons moments.

«Les détails ont été importants ce soir et la qualité de la glace n’a aidé personne. Il nous reste deux matchs préparatoires avant l’ouverture de la saison. Ça nous laisse encore beaucoup de temps.»

Carnet de notes

Les Patriotes joueront leurs deux dernières rencontres hors-concours ce samedi (Concordia) et dimanche le 29 septembre (McGill), les deux fois à Montréal...

Marc-Étienne Hubert a bon espoir de revoir les attaquants Olivier Garneau et Guillaume Bergeron dans l’alignement d’ici octobre. Les deux ont subi des blessures lors du voyage en France...

Quant au gardien Sébastien Auger, son absence n’est que préventive, lui qui a subi une légère blessure face aux Athletics samedi passé.