Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Canadien disputera neuf matchs contre chacune des quatre équipes canadiennes évoluant habituellement dans l’Association de l’Ouest.
Le Canadien disputera neuf matchs contre chacune des quatre équipes canadiennes évoluant habituellement dans l’Association de l’Ouest.

Des joueurs des équipes de l’Ouest canadien à découvrir en 2021

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
MONTRÉAL — La création de la section Nord regroupant les sept équipes canadiennes signifie que les amateurs de hockey qui suivent le Canadien de Montréal auront l’occasion de voir plus souvent les équipes de l’ouest du pays.

Le Canadien disputera neuf matchs contre chacune des quatre équipes canadiennes évoluant habituellement dans l’Association de l’Ouest - les Canucks de Vancouver, les Oilers d’Edmonton, les Flames de Calgary et les Jets de Winnipeg.

Voici cinq joueurs à découvrir au sein de ces équipes :

  • Kailer Yamamoto, ailier droit, Oilers d’Edmonton

Yamamoto ne mesure que cinq pieds huit pouces et pèse 153 livres, mais cela ne l’empêche pas de jouer un style hargneux et physique. Il s’est finalement imposé l’hiver dernier, amassant 26 points en 27 matchs, la majorité en jouant à la droite de Leon Draisaitl. Il a également appliqué 45 mises en échec. Tout ça rappelle un certain joueur apprécié des partisans du Canadien: Brendan Gallagher.

  • Thatcher Demko, gardien, Canucks de Vancouver

Les Canucks ont fait confiance à Demko, mais seulement à moitié, en laissant partir Jacob Markstrom pendant la saison morte via le marché des joueurs autonomes. Demko en a arraché quand Markstrom s’est blessé un peu avant l’arrêt des activités dans la LNH en mars, mais il a brillé en relève à Markstrom lors des séries l’été dernier. Il a affiché une moyenne de 0,64 et un taux d’efficacité de ,985 en quatre sorties, alors que les Canucks ont malgré tout été éliminés par les Golden Knights de Vegas. Les Canucks espèrent que Demko, qui est âgé de 25 ans, sera en mesure de s’imposer comme gardien no 1. Ils ont malgré tout embauché Braden Holtby comme bouée de sauvetage cet automne.

  • Matthew Tkachuk, ailier gauche, Flames de Calgary

Les joueurs du Canadien perdaient déjà la tête en disputant quatre matchs par campagne contre l’ailier des Sénateurs d’Ottawa Brady Tkachuk, voilà qu’ils pourraient affronter 19 fois l’un des frères Tkachuk cette saison - 10 fois Brady et les Sénateurs et neuf fois Matthew et les Flames. Matthew Tkachuk est l’aîné des deux et il est tout aussi bon que son frère pour agacer l’adversaire sur la glace et distribuer des mises en échec percutantes. Il a été suspendu trois fois en quatre saisons dans la LNH, mais a aussi récolté 138 points en 149 rencontres lors des deux dernières campagnes. Les amateurs du Canadien risquent de voir rouge quelques fois cet hiver en raison de Tkachuk.

  • Josh Morrissey, défenseur, Jets de Winnipeg

Plusieurs s’attendaient à un désastre chez les Jets l’hiver dernier, après avoir perdu les services des défenseurs Dustin Byfuglien, Jacob Trouba, Tyler Myers et Ben Chiarot. Oui, le gardien Connor Hellebuyck a gardé le navire à flot avec brio et il a d’ailleurs été récompensé en recevant le trophée Vézina. Cependant, Morrissey a été la pierre angulaire en défensive, avec un temps de jeu moyen à forces égales de 20:04, bon pour le huitième rang à ce chapitre à travers la LNH. Les Jets vont continuer de lui donner les missions défensives cette saison en appuie à Hellebuyck.

  • Connor McDavid, centre, Oilers d’Edmonton

Connor McDavid? À découvrir? Le centre étoile des Oilers fait souvent les manchettes pour ses buts à la suite de jeux spectaculaires. Ce que l’on ne voit pas toujours dans les montages des bulletins sportifs, c’est que McDavid peut y aller de deux, trois, quatre ou encore plus de manoeuvres à couper le souffle au cours d’un même match sans que ses coéquipiers ou lui ne touchent la cible. Si McDavid bénéficiait de la même couverture médiatique que les joueurs évoluant dans l’Association de l’Est, il n’y aurait probablement pas de discussion à savoir qui est le meilleur joueur de la LNH présentement. McDavid est dans une classe à part. Avec neuf duels contre les Oilers cette saison, la défensive du Canadien risque d’être étourdie à maintes reprises.