Mathias Guillemette participera aux Championnats du monde juniors de cyclisme sur piste, du 14 au 18 août, en Allemagne.

Des Jeux du Québec aux Mondiaux juniors

TROIS-RIVIÈRES — Mathias Guillemette a connu une ascension vertigineuse au cours des derniers mois. À peine un an après avoir conquis les Jeux du Québec avec un triplé en or, l’été dernier, voilà maintenant que le Trifluvien de 17 ans se prépare à défendre les couleurs du Canada aux Championnats du monde juniors de cyclisme sur piste!

À la suite d’un long camp d’entraînement, au Centre national de Milton en Ontario, Guillemette et ses coéquipiers de l’équipe canadienne s’envoleront vers Francfort, en Allemagne, où ils défendront l’unifolié au vélodrome Oderlandhalle. «L’entraînement se déroule bien, mais ça commence à être long. On a hâte à la compétition!», sourit le jeune cycliste, en entrevue téléphonique avec Le Nouvelliste.

Même s’il n’en est qu’à sa première saison chez les juniors, Guillemette s’imaginait aux Mondiaux juniors depuis un petit moment déjà. Au fil de l’évolution de ses résultats, il avait bon espoir de rouler dans les traces de son frère Tristan, qui a pris part à ce rendez-vous en 2016 et 2017.

«Je suis content de mon évolution. Ça va quand même vite, mais je pense que je m’adapte bien. Dans la dernière année, plus mes les compétitions passaient, plus je voyais les Mondiaux juniors comme étant une compétition accessible. C’était mon objectif», mentionne celui qui a porté le drapeau de la Mauricie lors des cérémonies de clôture de la 53e Finale des Jeux du Québec l’été dernier, à Thetford.

En Allemagne, Guillemette participera à l’épreuve individuelle du scratch en plus de prendre part à la poursuite par équipe. S’il a les yeux rivés sur une place parmi les 24 premiers au scratch, les aspirations sont assez ambitieuses au niveau collectif. «Au scratch, il va y avoir une cinquantaine d’inscrits et j’aimerais être dans les 24 cyclistes qui passent en finale», espère-t-il.

À la poursuite par équipe, le Trifluvien aura certainement une pensée pour son frère. Avec ses coéquipiers, Mathias tentera de battre le record canadien qui avait été établi par Tristan et sa bande aux Mondiaux juniors de 2017 (4 minutes et 9 secondes).

«C’est réalisable, selon nos entraînements des derniers jours. Mais ça va nous prendre toute une course. Mon frère et son équipe avaient réussi ce temps sur une piste plus rapide que celle en Allemagne. Mais si on fait ce temps, on va avoir de bonnes chances d’accéder au top-8. Ça serait une belle réalisation», explique celui qui complète une équipe composée de Tristan Jussaume, Riley Pickrell, Sean Richardson et Jackson Kinniburgh.

Cette saison, à sa première saison chez les juniors, Guillemette a tout de même réussi à se démarquer, notamment avec une troisième position lors de l’épreuve sur route du Grand Prix de Charlevoix. Il a aussi terminé 7e lors du contre-la-montre du Tour de l’Abitibi. Au terme des sept étapes, Guillemette a bouclé cette compétition d’envergure internationale en 19e position du classement général.