Raphaël Picard disputait dimanche, un premier match au Stade Quillorama devant famille et amis.
Raphaël Picard disputait dimanche, un premier match au Stade Quillorama devant famille et amis.

Des émotions et du baseball pour les Picard

TROIS-RIVIÈRES — Ce n’était pas un dimanche comme les autres pour la famille Picard. Raphaël, fils de l’ancien porte-couleurs et entraîneur des Aigles juniors, Jean-François, disputait son premier match dit compétitif au Stade Quillorama devant famille et amis, lors du duel opposant les Aigles juniors à l’Académie ABC U16.

«Ça a été spécial aujourd’hui de voir mon gars évoluer au Stade, ça fait chaud au cœur. C’était émouvant de voir mon fils pratiquer un sport que j’ai tellement aimé, ici en plus. Il est heureux sur le terrain et c’est vraiment une belle journée pour la famille», a admis le paternel, visiblement très fier de son fiston.

Il s’agissait du baptême de feu de Raphaël Picard dans l’uniforme de l’Académie, et ce, à Trois-Rivières, ce qui n’a pas manqué de combler de bonheur la parenté du jeune homme. D’ailleurs, ils étaient quelques-uns à l’admirer sourire au visage à partir de la terrasse du Stade, tout près de la ligne du troisième but.

«C’est plus stressant, mais c’est plaisant comme sentiment. Je suis vraiment content d’avoir pu jouer devant eux», s’est exclamé le jeune receveur, quelques minutes après le dernier retrait de la rencontre.

L’Académie, une opportunité en or

La formation composée des meilleurs joueurs de baseball âgés de 16 ans et moins bâtit ses effectifs en scrutant à la loupe les différents espoirs à travers le Québec. L’organisation tient par la suite un camp où une cinquantaine d’athlètes tentent de se tailler un poste.

«C’est une expérience unique! Avant, je m’entraînais environ deux fois par semaine et maintenant, on a la chance de pratiquer cinq fois par semaine. La dynamique est différente, les gars veulent tellement s’améliorer, tout le monde veut performer», a-t-il renchéri.

Comble de bonheur, il s’agissait également de la première rencontre de Picard dans l’habit de l’Académie ABC U16.

Même son de cloche du côté de Jean-François qui a notamment occupé la chaise de président des Aigles de Trois-Rivières lors de leur arrivée dans la Ligue Can-Am.

«L’Académie semble vraiment bien structurée. Il y a des joueurs avec de grands potentiels dans cette structure. C’est une belle opportunité.»

Ambition et projets

Plusieurs avenues s’offrent à Raphaël pour les années à venir. Chose certaine, la scolarité est un point indéniable pour la famille Picard.

«J’aimerais bien évoluer pour un collège américain. Il y a plusieurs choses qui entrent en ligne de compte, mais c’est certain que les Aigles s’avèrent également une belle opportunité», selon le porte-couleurs de l’Académie.

«Raphaël fait ses choix. Il travaille fort et il fait son chemin. Je souhaite qu’il amasse plein de belles expériences au fil de sa carrière tout en misant sur l’école», a conclu le paternel.

Par ailleurs, Jean-François continue à s’impliquer comme bénévole dans l’Association du baseball mineur de Cap-de-la-Madeleine. Le père de deux enfants admet se concentrer à les appuyer dans leurs décisions.

Les Aigles à Charlesbourg
D'autre part, les Aigles juniors (2-1) joueront à Charlesbourg, mercredi soir contre les Alouettes de l’entraîneur trifluvien Fred Lajoie. Ils seront de retour à Trois-Rivières dès jeudi (19 h 30), pour la deuxième visite des Diamants de Québec en moins d’une semaine.