Marie-Josée Gervais

Des défis toujours plus grands!

Comme à chaque année depuis 2010, la direction du Nouvelliste profite de la fin de l'année pour valoriser les réalisations de trois personnalités de la région, une dans le domaine de l'actualité générale, une dans le secteur des sports et une autre dans le monde de la culture. Pour 2016, dans l'actualité générale, Le Nouvelliste a choisi de souligner l'implication du député fédéral de Saint-Maurice-Champlain dans des dossiers régionaux comme la pyrrhotite, l'avenir du Centre fiscal et les investissements au parc national de la Mauricie. Les 10 ans des Défis du parc et la constante croissance de l'événement ont valu à sa directrice générale Marie-Josée Gervais le titre de personnalité de l'année dans le volet des sports. Enfin, le rayonnement international du chef de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières Jacques Lacombe et son souci de l'éducation musicale des jeunes ont justifié sa nomination comme personnalité de l'année dans l'univers culturel.
Il y a de ces personnalités qui semblent faire l'unanimité auprès des gens qui les côtoient. Une unanimité élogieuse, entendons-nous! La directrice générale des Défis du parc, Marie-Josée Gervais, est l'une de ces personnes qui suscitent les louanges de pratiquement tous les gens qui gravitent autour d'elle. En 2016, l'événement qu'elle a créé et développé a souligné son dixième anniversaire et reçu le prix de la catégorie Tourisme et hébergement au Gala Distinction Desjardins, qui a aussi décerné à Mme Gervais le titre de Personnalité d'affaires féminine.
«Marie-Josée Gervais, c'est une femme assez exceptionnelle. Année après année, elle a toujours été capable de se réinventer, d'arriver avec quelque chose de nouveau pour les défis. Elle ne s'assoit pas sur ses succès. Elle part d'un événement gagnant à l'avance, et l'amène encore plus loin», apprécie le maire de Shawinigan Michel Angers, qui se souvient d'une Marie-Josée Gervais venue le rencontrer plutôt timidement en quête de soutien financier pour optimiser l'essor du rendez-vous cycliste créé en 2007.
Dans les échanges concernant les modalités de partenariat, M. Angers a suggéré à Mme Gervais de greffer un événement hivernal à ceux de septembre, question de diversifier et d'étendre l'offre d'activités généralement concentrées dans la saison estivale. À l'hiver 2010, les défis nordiques se sont donc ajoutés au défi cycliste de septembre pour bonifier l'événement et élargir l'éventail de sa clientèle-cible.
La croissance s'est poursuivie au fil des années. En septembre 2016, près de 4000 personnes ont participé aux défis de vélo ou de course, alors qu'en février, 1400 élèves et près de 500 adultes avaient profité du parc national de la Mauricie pour y pratiquer des sports d'hiver (course, parcours à obstacles et raquettes pour les jeunes, ski de fond, Fatbike et triathlon pour les adultes).
Le maire Angers mentionne aussi la constitution et la progression de l'équipe féminine des Roses qui, chaque année, se lance le défi de la remise en forme avec comme objectif de compléter le trajet de 105 km de vélo. Nathalie Brui est l'une des centaines de femmes qui sont passées par l'équipe des Roses depuis 2012. 
«J'ai une gratitude absolue envers celle qui a changé ma vie en faisant en sorte que je m'occupe plus de moi en intégrant le sport à ma vie», n'hésite pas à affirmer cette omnipraticienne mère de quatre enfants en parlant de Marie-Josée Gervais.
«Elle est généreuse et tournée vers les autres, toujours prête à donner du temps, des conseils et des encouragements. Elle est capable de détecter en vous un potentiel, des forces insoupçonnées, et de vous amener au maximum de vos capacités. Elle le fait avec chacune des Roses. C'est une athlète accomplie dans son corps, dans son coeur et dans son âme. C'est une entraîneuse positive, patiente qui sait voir le meilleur dans chacun», énumère Mme Brui, qui considère son intégration à la première cuvée des Roses comme un tournant dans sa vie personnelle.
«Elle a un charisme incroyable! Depuis dix ans, des dizaines de bénévoles la suivent et l'accompagnent sans relâche, et elle ne manque d'ailleurs jamais l'occasion de les mettre en avant-scène pour les féliciter», observe aussi Nathalie Brui.
Ce commentaire est confirmé par les bénévoles eux-mêmes. 
«Travailler avec Marie-Josée Gervais, c'est un plaisir! Elle est tellement rassembleuse et reconnaissante», affirmait spontanément Carole Houde Boyer, dans une entrevue publiée en septembre dans nos pages. Mme Boyer et son époux Jacques Boyer agissent comme bénévoles auprès de Mme Gervais depuis les tout débuts des Défis.
Les Défis du parc ne cessent de croître depuis leur création et attirent des visiteurs d'un peu partout au Québec, ce qui contribue à faire connaître et reconnaître le parc national de la Mauricie, sa région et la ville de Shawinigan. «Les Défis du parc font partie des plus belles vitrines en termes de rayonnement pour la Ville de Shawinigan, qui veut se positionner comme ville de sports et de plein air», apprécie le maire Angers.
L'impact économique de la tenue des défis n'est pas à négliger non plus. Le directeur de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan, Martin St-Pierre, avait rappelé à l'occasion du Gala Distinction que les Défis du parc représentaient 1,4 million $ en retombées économiques.
«Marie-Josée Gervais incarne tout à fait le type d'entrepreneur que l'on souhaite avoir dans une ville! Elle représente le profil-type de l'entrepreneur qui continue toujours de se réinventer. Aussi, elle est un modèle pour toutes les femmes de Shawinigan, de la Mauricie et même du Québec!», conclut Michel Angers.