Des camionnettes pour la première fois AU GP3R

TROIS-RIVIÈRES — Après les supermotos ainsi que les côte à côte en 2016 et les superquads en 2017, les camionnettes s’ajouteront au programme des courses du 50e Grand Prix de Trois-Rivières cet été.

La nouvelle série québécoise hors-route McGregor s’arrêtera au parc de l’Exposition les 3 et 4 août, sur le circuit de rallycross mi-asphalte et mi-terre battue. Le format des manches s’inspirera de celui du Championnat mondial de rallycross: quatre tours du circuit hybride pour les qualifications et six pour les courses.

On confirme déjà la présence des six pilotes québécois engagés dans la série.

Le GP3R essaiera de convaincre des Américains de se pointer en Mauricie, puisque ce sont eux qui ont le plus d’expérience dans ce domaine, comme le souligne le responsable de la série Serge Michaud.

«Ça fait cinq ans que j’en rêve! Nous avons six événements prévus pour notre première année d’existence et le GP3R sera sans doute le plus important. On pense que les fans de rallycross vont apprécier.»

Ces camions sont propulsés par des moteurs V-8 à culbuteur de 410 pouces cubes (6,7 L).

Deux rampes seront installées sur la ligne droite de l’avenue Gilles-Villeneuve afin de ralentir les bolides... et leur permettre de s’envoler, ce qui devrait créer des vidéos et des photos saisissantes pour le public.

La série se met en branle les 1er et 2 juin, en Beauce. Elle s’arrêtera aussi à Sainte-Thècle les 13 et 14 juillet.

Les séries sont bouclées

L’annonce des camionnettes boucle la programmation officielle, du moins sur le circuit, pour la 50e édition.

Lors du week-end rallycross (2 au 4 août), les voitures du Championnat mondial animeront le gros du spectacle. Le Championnat de rallycross des Amériques et sa petite soeur le Championnat ARX2, les supermotos, les superquads, les camionnettes et le Championnat CXE s’ajouteront au programme.

Pour le week-end NASCAR, en plus de cette série reine, la Coupe Nissan Micra, le Championnat canadien de voitures de tourisme (CTCC), la Formule 1600 et la Super Production Challenge meubleront les activités. Les nostalgiques seront également bien servis avec la présence de monoplaces de la Formule Atlantique.