Joe Deluca a frappé un circuit de deux points en début de match.

Des Aigles opportunistes

TROIS-RIVIÈRES — Les Aigles ont signé un triomphe de 3-2 en prolongation lors de leur premier match d’une série de trois face aux Champions d’Ottawa, vendredi soir, au stade de Trois-Rivières. Michael Suchy a joué les héros lors de la manche supplémentaire. Le frappeur droitier, alors présent au deuxième coussin à cause du bris d’égalité, a effectué une course de deux buts à la suite de la frappe de Thomas Roulis.

Les deux équipes ont connu l’impasse lors des deux premières manches. Les Champions ont ouvert la marque en troisième alors que le simple de Jiandido Tromp a permis à Malik Collymore, alors au troisième coussin, de revenir au marbre. Les Aigles ont pris les devants lors de cette même manche grâce au circuit de deux points de Joe Deluca. Peter Sniatynski est lui aussi revenu à la case départ sur cette séquence.

Les trois manches suivantes ont été celles des voltigeurs des deux formations qui n’ont laissé aucune chance aux frappeurs se succédant sur la plaque. Bien que quelques longues balles se sont amenées près de la clôture, les voltigeurs ont usé de leur propre vitesse pour effectuer les retraits. Le voltigeur de gauche, David Glaude, a notamment effectué quatre retraits, dont un en manche supplémentaire où il a dû couvrir une grande partie de terrain à sa gauche.

Le gérant des Aigles, T.J. Stanton, se disait très satisfait du match qu’a connu la défensive des Trifluviens. Le lanceur partant des Aigles, Garrett Harris, a été solide sur la butte. En un peu plus de six manches, l’artilleur a effectué cinq retraits au bâton en plus de n’accorder que six coups sûrs à ses adversaires ontariens. «Il est tellement bon que je pense que c’est son plus mauvais match, mais je suis quand même très content de ce qu’il a livré. C’est probablement la recrue de l’année», déclare Stanton.

Le releveur des Oiseaux, Cortland Cox, a toutefois accordé un point aux Champions dès son arrivée au monticule en septième. Andy Mocahbee a profité de l’erreur de Parker Sniatynski au champ centre, à la suite d’une claque de Leonardo Reginatto, pour effectuer une course de deux buts et niveler la marque à 2-2. Cox, Tyler Ferguson et Garrett Mundel, n’ont accordé qu’un seul coup sûr à l’adversaire, au grand plaisir du gérant des Aigles. «Je suis tellement content. C’est très impressionnant que les trois lanceurs de relève n’aient accordé qu’un seul coup sûr.»

Dure soirée au pour Brennan

Le troisième-but Taylor Brennan a connu une soirée de travail plutôt difficile au marbre. Incapable d’atteindre les sentiers sur quatre apparitions au bâton, il a en plus été retiré sur trois prises à trois occasions. Il s’est toutefois repris lors de la manche ultime en défensive lorsque la balle frappée par Mocahbee est tombée entre les mains de Garrett Mundel qui l’a ensuite brillamment relayé à Brennan pour effectuer le retrait. «C’est un très beau jeu ce qu’il a fait. Il a sprinté pour ensuite attraper la balle pratiquement au sol pour retirer le joueur. C’était un jeu incroyable», sourit Stanton.

Période creuse à Ottawa

Les Champions ont encaissé un huitième revers en dix matchs, dont un deuxième consécutif avec une différence d’un point. Le gérant Sébastien Boucher espère que son équipe pourra se sortir de cette léthargie prochainement. «On joue mieux dernièrement. À la fin on a manqué le jeu, mais il faut être capable de produire après ça. Les gars ressentent beaucoup de frustration. On va se rouler les manches pour revenir plus fort demain», se désolait-il.

Le lanceur partant des Oiseaux pour le match de demain (14 h) n’était pas encore déterminé, mais ce dernier affrontera Austin Chrismon au monticule. Les Aigles ont ajouté une 20e victoire pour se hisser au troisième rang du classement de la ligue Can-Am.