Avec un pourcentage d’arrêts de ,925, le gardien William Rousseau risque de terminer la saison parmi les meilleurs joueurs de la ligue à sa position, tout comme son coéquipier Vincent Filion.

Dernière répétition avant les séries

Trois-Rivières — Les Estacades connaîtront, tard vendredi, l’identité de leurs adversaires en première ronde des séries. La seule certitude qu’ils ont, c’est que le tournoi éliminatoire s’amorcera lundi, au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.

L’ultime match de la saison régulière, vendredi à Lévis, ne sera pas dénué d’intérêt pour les adolescents de l’Académie les Estacades. Une victoire face aux Chevaliers pourrait conforter leur cinquième position au classement de la Ligue de hockey midget AAA. Les Trifluviens disputent actuellement ce rang avec les Élites de Jonquière, des voisins de division.

D’ailleurs, quand en jetant un coup d’oeil aux forces en présence, on réalise qu’encore une fois, les Estacades ont évolué dans la section la plus compétitive du circuit en 2019-20: quatre des cinq équipes de cette division se classent parmi les six meilleurs clubs de la ligue! Les Albatros du Collège Notre-Dame, qui ferment la marche au 15e échelon, sont tout de même les champions du Challenge CCM de décembre.

Dans les circonstances, l’entraîneur-chef Frédéric Lavoie n’a d’autre choix que d’être fier de ses protégés, d’autant plus qu’ils traversent une belle séquence actuellement. À l’approche des séries, ce n’est jamais à négliger.

«On a eu un bon mois de février. Pour ce dernier match à Lévis, on voudra seulement aller chercher encore plus de confiance avant d’entrer en séries. Ce sera un bon test.»

Il y a beaucoup de mouvements entre les positions 5 à 10 au classement. Les Estacades rencontreront un de ces quatre rivaux en première ronde dès lundi: St-Eustache, Gatineau, Lac-St-Louis ou Châteauguay.

Chose certaine, les hockeyeurs de la Mauricie profiteront de l’avantage de la glace pour commencer. Ils le doivent en partie au brio de leur tandem de gardiens, Vincent Filion et William Rousseau. Les deux sont pratiquement assurés de terminer dans le top-5 des joueurs les plus efficaces du circuit à leur position. C’est Rousseau qui aura le mandat de bloquer les lancers des Chevaliers, vendredi à Lévis.