Sept joueuses des Diablos tireront leur révérence collégiale au terme de la saison: Kim Lehouillier, Laurence Douville-Dessureault, Charlie Guillemette, Justine Laneuville, Marguerite Michaud, Fredlaine Verrier et Fredlyne Verrier.

Dernier tour de piste pour sept Diablos

Trois-Rivières — En plus de revêtir une importance capitale pour l’issue du calendrier régulier, le match de vendredi soir des Diablos de Trois-Rivières sera empreint d’émotions pour sept finissantes en basketball féminin.

Tout dépendant du classement final, ce duel face aux Lynx du Cégep Édouard-Montpetit pourrait bien être leur dernier dans le gymnase trifluvien.

Pendant que Fredlyne Verrier, Justine Laneuville, Marguerite Michaud et Kim Lehouillier savoureront ces dernières minutes, leurs coéquipières Charlie Guillemette, Fredlaine Verrier et Laurence Douville-Dessureault, blessées, devront regarder depuis les lignes de côtés.

Sur les traces d’Auger
Après avoir vu Carrie-Ann Auger faire le saut dans les rangs universitaires cette saison avec le Rouge et Or de l’Université Laval, l’entraîneur Faisal Docter pourrait ajouter trois joueuses à sa liste de protégées ayant accédé au niveau suivant.

Pendant que Charlie Guillemette poursuivra sa carrière et ses études aux côtés d’Auger chez le Rouge et Or, Fredlyne Verrier mettra le cap vers l’Université du Québec à Montréal, avec les Citadins. En principe, sa sœur Fredlaine devrait faire de même avec les Gee Gees à Ottawa.

«C’est une belle fierté pour le programme. Aussi, toutes les filles qui finissent avec nous s’en vont à l’université, même si certaines ne joueront pas au basketball», se réjouit Docter.

DUEL CRITIQUE
Les Lynx (4-6) sont impliqués directement avec les Diablos (4-8) dans la course pour une place en séries. Les Trifluviennes ont remporté le premier duel de la saison, 71-52.

«Notre objectif demeure de participer au Provincial. Ça serait hot d’y retourner une troisième année de suite», note l’entraîneur.