Alberth Martinez

Dernier sprint avant... les séries?

Trois-Rivières — La saison ne se jouera pas cette semaine, mais les Aigles pourraient faire un pas important vers les séries, advenant une série de succès au New Jersey ainsi qu’à Ottawa. Avec 15 matchs à jouer au calendrier, les Aigles misent encore sur un avantage de quatre parties devant les Jackals, leurs plus proches poursuivants dans la lutte pour le quatrième et dernier rang donnant accès aux éliminatoires.

Aigles (45-42) et Jackals (41-46) ont disputé le même nombre de matchs et ils devront en jouer quatre autres, de mardi à jeudi, lors d’une confrontation que tous les clubs de la Ligue Can-Am suivront attentivement.

Advenant un rendement positif au stade Yogi-Berra, les Aigles se retrouveraient avec plus de quatre matchs d’avance sur les Jackals. Quant aux Champions, ils sont pratiquement éliminés de la course.

Devant les Oiseaux, les Boulders de Rockland ne misent que sur un coussin d’un match. Les deux formations se rencontreront au Stade Stéréo Plus dans le cadre de la dernière série locale des Trifluviens, du 27 au 30 août.

Ce serait un cliché de dire que tous les matchs à l’horaire des Aigles d’ici la fin du calendrier seront cruciaux. L’équipe de T.J. Stanton a habitué ses partisans à des séries de victoires, mais également à des séries de défaites depuis le début de l’été.

Le travail des releveurs a souvent été critiqué avec raison, mais l’émergence de Shaun Ellis comme capitaine de l’enclos a insufflé un vent de confiance au sein de l’équipe. Ellis ratera cependant les prochains matchs en raison d’une blessure, ce qui mettra un peu plus de pression sur les lanceurs partants et les autres releveurs.

La bonne nouvelle dans le camp des Aigles, c’est qu’on dispose enfin du même alignement, autant à la maison que sur la route, depuis que le vétéran Alberth Martinez a obtenu son visa de travail pour accompagner ses coéquipiers aux États-Unis.

L’échantillon est encore bien mince, mais Martinez a laissé une bonne impression au terme de ses premières sorties au sud de la frontière, il y a deux semaines. En cinq matchs au stade Yogi-Berra, il avait cumulé sept coups sûrs, produit trois points en plus d’en marquer sept. Sa moyenne au bâton n’a cessé d’augmenter depuis ce temps, lui qui est devenu le premier frappeur de l’alignement.

Le Vénézuélien pointe aussi au sommet du classement mensuel en août chez les frappeurs de son club. Il est le seul à présenter une moyenne supérieure à ,300 (,339) et arrive à égalité avec David Glaude pour le nombre de coups sûrs (20). Sa moyenne cumulée de présences sur les sentiers et de puissance s’élève à ,935, ce qui est excellent.

C’est aussi durant ce voyage au New Jersey et, plus tard cette semaine, dans la capitale canadienne, que Taylor Brennan devrait atteindre le plateau des 30 circuits. Le frappeur le plus populaire en ville dispose de 15 matchs pour claquer sept longues balles. Il rejoindrait ainsi Joe Maloney des Boulders, qui avait établi un record de ligue l’an dernier.

La série contre les Jackals commence mardi, avec un programme double à compter de 17 h.