Les Diablos l'ont emporté 24-23 samedi à Trois-Rivières pour porter leur fiche à deux victoires et aucune défaite.

Départ canon pour les Diablos!

Le quart-arrière Charles Cossette a joué les héros dans les dernières secondes du match, samedi au Stade Diablos, pour propulser son équipe vers une spectaculaire victoire de 24-23 sur les Volontaires de Sherbrooke.
Ce majeur inscrit par Cossette couronnait une superbe remontée de la formation de football du Cégep de Trois-Rivières, invaincue au terme de ses deux premières rencontres du calendrier.
Il s'agit d'ailleurs d'une première depuis 2009. À l'époque, les Diablos avaient bénéficié d'un gain par forfait contre Saint-Jean. Il faut donc remonter à 2006 pour recenser un si bon départ chez les Rouges. La dernière année de la conquête d'un Bol d'or, soit dit en passant. 
«Les jeunes la méritaient celle-là, on s'est battu jusqu'à la fin», témoignait l'entraîneur-chef François Dussault, qui a dû recharger la batterie de son cellulaire dimanche matin.
«Trop de messages et d'appels reçus samedi après cette belle victoire», souriait l'homme de football, élogieux envers son groupe d'athlètes mais aussi de ses adjoints.
«Nous avons bien géré le stress des gars. Ce n'est pas évident de se retrouver dans notre situation en fin de partie alors qu'on tire de l'arrière, pourtant personne n'a paniqué.»
Sang froid
Les Diablos ont repris le ballon alors qu'il restait moins de quatre minutes à écouler au quatrième quart. Après avoir remonté le terrain, l'attaque a dû composer avec une situation de quatrième essai et six verges à franchir, à la ligne de 12, tout près de la zone des buts.
Le quart-arrière Cossette s'est chargé de redonner l'avance aux siens grâce à une course qui a surpris la défensive sherbrookoise. Il ne restait que quelques secondes au cadran. «On ne pouvait pas espérer une fin plus heureuse! C'est le genre de scénario rêvé que tu vois dans les films de football. En plus, ça survient pendant notre ouverture locale.»
Cossette a complété 14 de ses 25 passes, lui qui a été intercepté une fois. Il a aussi cumulé des gains de 21 verges au sol, dont son fameux touché.
Le porteur de ballon Patrice Gemme, auteur de trois majeurs contre Beauce-Appalaches le 2 septembre, en a ajouté deux autres samedi. Il a couru pour 127 verges en 27 tentatives, ce qui lui donne un bon ratio de 4,70 verges par course.
Si l'attaque a tonné aux moments opportuns, la défensive a accompli du gros boulot en n'allouant qu'un touché aux Volontaires. Félix Simoneau (six plaqués et une passe rabattue) ainsi que Félix Moreau (six plaqués et un assisté) ont été brillants au sein de cette unité.
En bonne compagnie
Les Diablos se retrouvent ainsi en bonne compagnie au sommet de la division 2 du football collégial québécois, aux côtés de Valleyfield et John Abbott, les deux autres clubs toujours sans défaite. Ces derniers ont toutefois disputé un match de plus que les Mauriciens.
La bande à Dussault aura une bonne idée de son potentiel face à l'élite puisque la prochaine rencontre est justement prévue contre les Islanders de John-Abbott, samedi prochain à Sainte-Anne-de-Bellevue.
«Tout est possible. Sherbrooke a rivalisé avec Outaouais, une autre très bonne équipe et nous avons eu le dernier mot. Je pense qu'on peut continuer à surprendre.»
Gagne ou perd face aux Islanders, ce début de saison est déjà fort encourageant pour la suite des choses.