Plusieurs Ferrari ont fait courir les foules à Trois-Rivières mercredi, dans ce qui se voulait un défilé à saveur de prix de consolation par rapport à l’annulation du GP3R.
Plusieurs Ferrari ont fait courir les foules à Trois-Rivières mercredi, dans ce qui se voulait un défilé à saveur de prix de consolation par rapport à l’annulation du GP3R.

Défilé de Ferrari à Trois-Rivières: un baume au coeur des amateurs [VIDÉO]

TROIS-RIVIÈRES — Ce n’est pas un secret, l’annulation du Grand Prix de Trois-Rivières, une première depuis 1988, laisse un vide en ce qui a trait au divertissement en Mauricie. Toutefois, le défilé de plusieurs voitures de prestige au circuit ainsi qu’à l’Amphithéâtre Cogeco, mercredi après-midi, s’est avéré être un baume pour les nombreux spectateurs et n’a pas manqué de provoquer des sourires dès les premiers rugissements des moteurs de ces Ferrari à faire rêver.

L’arrivée des bolides a suscité tout un émoi chez les jeunes et moins jeunes qui se trouvaient à quelques mètres de l’Amphitéâtre. Plusieurs étaient également rivés le long du parcours afin de profiter des véhicules en action et de saisir le son de ces bêtes. Nombreuses étaient les jeunes familles qui, sourire aux lèvres, s’imaginaient derrière le volant de ces impressionnantes voitures se chiffrant dans les quelques centaines de milliers de dollars.

«C’est mon rêve de posséder une voiture comme ça lorsque je serai grand», s’est exclamé un jeune homme de huit ans accompagné de son paternel qui avouait partager les intentions de son enfant.

La pilote en catégorie GT4, Samantha Tan tient particulièrement à la cause de l’hôpital de réadaptation pour enfants de Holland Bloorview. Chaque kilomètre parcouru par les pilotes se transforme en un dollar versé à cette cause.

Le drapeau vert s’est agité à Toronto d’où partaient les véhicules. Avant de se rendre au circuit de Trois-Rivières, les pilotes se sont arrêtés à Ottawa, Montebello, Mont-Tremblant où ils ont bénéficié de l’expertise de Jean-François Dumoulin et finalement à Montréal. Après cette visite en sol trifluvien, ils ont pris la route en direction de Québec et ils termineront ce parcours à La Malbaie. Chaque kilomètre qu’ils parcourent se transforme en un dollar versé par les propriétaires des bagnoles à la fondation de l’hôpital de réadaptation pour enfants Holland Bloorview, le plus grand hôpital de réadaptation pour enfants du Canada.

«C’est important pour nous de redonner à la communauté. C’est une cause qui nous tient particulièrement à coeur et personnellement, ça fait plusieurs années que je collabore avec cet hôpital, ça allait de soi», a expliqué celle qui pilote en série GT4, Samantha Tan.

De son côté, le directeur général du GP3R, Dominic Fugère a souligné l’importance de donner au suivant avec un brin d’humour.

Les véhicules n’ont pas manqué de faire tourner les regards lors de ce défilé.

«Quand tu as les moyens de te promener en Ferrari, tu as les moyens de donner pour les bonnes causes», s’est-il exclamé sourire en coin.

Une centaine de personnes se sont déplacées afin d’admirer ce défilé de sept majestueuses Ferrari.