Laurence Cormier a terminé 25e au Défi de Patinage Canada, en fin de semaine à Pierrefonds.

Défi de Patinage Canada: Laurence Cormier fait bonne figure

Les efforts déployés par les clubs locaux de patinage artistique et le programme Sport-études de l'Académie les Estacades portent leurs fruits.
On en a eu une preuve éloquente, en fin de semaine à Pierrefonds, alors que quatre patineurs de la Mauricie prenaient part au Défi de Patinage Canada, une compétition réservée à une certaine tranche d'âge et regroupant quelques-uns des meilleurs espoirs au pays.
«C'est l'une de nos bonnes cuvées. Certaines années, nous n'étions pas en mesure d'envoyer des jeunes au Défi et là, on en a quatre d'un seul coup. C'est très encourageant pour l'avenir», lance avec fierté la coordonnatrice du programme de patinage artistique des Estacades Johanne Benoit, qui a observé ses jeunes tout au long du week-end.
Parmi eux, Laurence Cormier a certainement signé l'une des bonnes performances. Obligée de ralentir la cadence au cours des derniers mois en raison d'une blessure au bas du dos, la championne provinciale chez les juvéniles effectuait un retour à la compétition, cette fois dans la catégorie des pré-novices. Malgré un programme court décevant, la jeune athlète de Maskinongé a pris le 25e rang sur plus de 60 participantes, notamment en vertu d'un excellent programme long.
«N'eût été son programme court, Laurence pouvait aspirer au top 5 au Canada, estime Johanne Benoit. Elle n'a que 12 ans, mais si elle continue comme ça, elle va continuer de récolter de bons résultats.»
Laurence Cormier avait épaté en février, au Colisée de Trois-Rivières, quand elle avait distancé plus de 170 patineuses pour enlever les grands honneurs des Championnats B de section Québec, la plus importante compétition de son groupe d'âge.
Aussi présents à Pierrefonds en fin de semaine, Jeremy Burns et Véronique Turbide ont terminé au cinquième rang sur sept couples qui figuraient à l'horaire chez les pré-novices. Le tandem avait mérité le bronze lors des provinciaux. «Ils ont surpassé leurs marques personnelles autant dans le programme long que court.»
Burns n'a pas chômé à Pierrefonds puisqu'il a aussi enfilé ses patins dans la classe individuelle chez les juniors, où il a dû se contenter de la 24e place sur 26 inscrits. Finalement, William St-Louis (novice) a loupé sa qualification pour le Championnat canadien de seulement deux positions, lui qui a fini le Défi de Patinage Canada en 20e position. Seuls les 18 meilleurs accédaient aux nationaux. «William visait le canadien, mais son programme court lui a coûté cher. Il est quand même passé très près.»
Au cours des prochaines semaines, plusieurs patineurs de la région déploieront leurs énergies afin de se préparer pour les Jeux du Québec, prévus à Alma à la fin de l'hiver.