Les Trifluviens François Pratte et Kaemy Savoie remonteront dans l’arène le 26 janvier.

De l’action pour Pratte et Savoie

TROIS-RIVIÈRES — Alors que les galas de boxe se multiplient aux quatre coins de la province, deux tigres trifluviens auront droit à leur tour dans l’arène pour entamer la nouvelle année.

François Pratte (8-0) et Kaemy Savoie (1-0) seront en effet en action lors d’un gala d’Eye of the Tiger Management qui sera présenté le 26 janvier.

Pour Pratte, l’enjeu s’annonce intéressant puisqu’il aura l’occasion le livrer un premier combat de huit rounds en carrière. Grâce à sa plus récente victoire obtenue par décision unanime contre Oscar Mata, le 13 octobre au Casino de Montréal, le Prattyboy s’est hissé au deuxième rang chez les poids plumes au Canada. «C’est un autre pas vers une ceinture», sourit le boxeur de 26 ans, quintuple champion canadien chez les amateurs.

Sortir de l’ombre

En plus de se mesurer aux autres boxeurs dans sa catégorie pour le sommet du classement, Pratte doit aussi se battre pour obtenir sa part du gâteau sous les projecteurs de l’écurie Eye of the Tiger Management qui regorge de boxeurs talentueux. Constant depuis le début de sa carrière, il est confiant que son nom continuera de grimper dans l’échelle des priorités.

«Je suis content de voir que je monte dans les classements. Dans ma catégorie de poids, je sais que je dois être patient, mais ce n’est pas ma plus grande qualité! J’ai hâte que ce soit le temps de François Pratte. Mais je commence à voir la lumière qui me fera sortir de l’ombre.»

Kaemy Savoie

Lorsqu’il se projette dans l’avenir, le protégé de Jimmy Boisvert se met à rêver. «Faire mon premier 10 rounds, pour mon 10e combat en carrière, à Shawinigan. Ce serait fou!», laisse-t-il tomber.

Savoie a hâte

De son côté, Kaemy Savoie avoue avoir des fourmis dans les jambes, en attente de son prochain défi. Plus de trois mois se seront écoulés entre ses deux premiers combats et le Trifluvien de 23 ans compte en mettre plein la vue aux amateurs.

À son baptême professionnel, le 6 octobre au Centre Vidéotron de Québec, le protégé de Denis Hince au club Performance a mérité une victoire par décision unanime aux dépens du Mexicain Miguel Covarrubias.

«J’ai super hâte! J’ai encore beaucoup d’outils dans mon coffre. Même si j’étais satisfait, je n’ai pas tout montré à mon premier combat», explique-t-il.

«Je vais savoir mieux gérer mon combat et aussi tout ce qui entoure le combat. Je vais m’assurer de miser un peu plus sur l’agressivité.»

Jusqu’à présent, bien peu de détails ont filtré à propos d’un gala présenté par EOTM le 26 janvier. Néanmoins, au cours des derniers jours, TVA Sports a révélé que l’écurie dirigée par Camille Estephan prévoyait présenter à cette date un combat entre ses deux poulains Mathieu Germain et Batyr Jukembayev.