Ce n’est qu’un match préparatoire, mais les Patriotes feront face à beaucoup d’adversité vendredi soir, avec la visite des X-Men de l’Université Saint-François-Xavier au Colisée.

De la visite rare au Colisée

Trois-Rivières — Après une absence de presque huit mois, les Patriotes de l’UQTR reviennent enfin au Colisée de Trois-Rivières, vendredi, pour le premier de trois matchs préparatoires à domicile, en préparation de la saison 2018-19 qui s’amorcera au début d’octobre.

La dernière partie impliquant les hockeyeurs du campus trifluvien au parc de l’Expo remonte au 31 janvier. L’équipe avait raté les séries en raison de la présence d’un joueur inadmissible (Nicolas Larivière). Le circuit U Sports avait retranché 19 points aux Patriotes, éliminés dans les derniers matchs, notamment en vertu d’une séquence de quatre défaites.

Tout ça est maintenant chose du passé et les hommes de Marc-Étienne Hubert regardent devant eux. Au terme d’un camp préparatoire en Europe, ils se sont rendus chez les Stingers de Concordia samedi passé (défaite de 4-1) avant de rentrer à la maison, où ils recevront les X-Men de l’Université Saint-François-Xavier vendredi soir, les Stingers samedi après-midi et les Redmen de McGill, mercredi prochain.

Les X-Men forment l’un des meilleurs programmes de hockey universitaire masculin au Canada. Au dernier championnat national, ils s’étaient avoués vaincus 4-2 en finale devant les Golden Bears de l’Université de l’Alberta. L’année précédente, une défaite dans la rencontre pour la médaille de bronze les classait quatrièmes au pays.

«Avec l’Université du Nouveau-Brunswick, c’est l’un des très gros clubs des Maritimes. Nous avons joué deux matchs chez eux dans le calendrier hors-concours en 2017. En retour, on leur avait demandé de venir nous voir, c’est très rare que nous ayons l’occasion de nous affronter, sauf en championnat canadien. C’est difficile de trouver de meilleurs adversaires à l’aube du début de la saison.»

Les X-Men misent sur plusieurs anciens de la LHJMQ, mais aussi de la Ligue de l’Ontario et de la Ligue de l’Ouest. Bref, ils recrutent partout au pays. Le gardien Chase Marchand, qui a remporté la Coupe du Président avec les Huskies de Rouyn-Noranda contre les Cataractes au printemps 2016, est l’un des anciens du circuit Courteau maintenant établis à Antigonish.

Rien d’acquis
Les trois dernières parties préparatoires serviront à terminer l’analyse des forces en présence dans l’alignement des Patriotes. Hubert compte en ce moment neuf défenseurs et cinq trios offensifs. «Je veux que les gars montrent plus de constance dans leur exécution. Il y a eu de belles choses contre les Stingers à Concordia et des moins bonnes aussi. C’est souvent comme ça après le voyage en Europe.»

Les Patriotes accueillent une dizaine de recrues dans l’effectif pour 2018-19. «Je pense que nous aurons une plus grande profondeur à l’attaque, ce qui nous a manqué l’an dernier. Nous avons aussi dû négocier avec plusieurs joueurs blessés et avec la pénalité de 19 points au classement.»

Sébastien Auger défendra la cage des Patriotes vendredi soir. Le match commence à 19 h.