Le patineur québécois Charle Cournoyer a remporté le bronze au 500 mètres en courte piste.

Courte piste: belle surprise

On savait déjà que Charle Cournoyer était bourré de talent, mais sa troisième place au 500 m à Sotchi représente une très belle surprise, surtout qu'il se pourrait que ce soit sa seule médaille sur la grande scène.
Si, en finale, le Québécois s'est assuré d'y aller de façon sécuritaire pour décrocher sa première médaille olympique, une bonne décision, c'est en demi-finale qu'il m'a le plus impressionné.
Cournoyer a su profiter d'une légère erreur de Tianyu Han pour s'emparer de la deuxième place. Malgré les tentatives de dépassement, il a fermé la porte de manière brillante et n'a pas laissé passer son adversaire. Il a fait preuve de combativité pour accéder à la finale, une attitude exemplaire.
Cournoyer ramènera au Canada un beau souvenir de bronze qu'il pourra chérir pour le reste de sa vie, puisque je ne suis pas certain qu'il sera de retour lors des Olympiques de 2018, et ce, même s'il n'a que 22 ans. Je le connais bien puisque j'ai déjà été son entraîneur et je sais qu'il amorcera ses études prochainement. Je ne suis pas certain qu'il pourra concilier les deux. Tout de même, il s'agit de son meilleur classement à vie.
Des Jeux décevants
Le bronze de Cournoyer vient mettre un baume sur la décevante performance du Canada lors de ces Jeux. Vendredi, encore une fois, c'était au tour de Valérie Maltais de chuter alors qu'elle n'avait qu'à se laisser glisser pour atteindre la finale. Un résultat frustrant qui s'ajoute aux chutes de Marianne St-Gelais, Charles et François Hamelin plus tôt dans la compétition. Plusieurs se sont plaints de l'état de la glace, mais c'est la même glace pour tout le monde.
C'est difficile de trouver une explication pour cette déconfiture canadienne. Les Jeux ont d'ailleurs été fertiles en rebondissements. Plusieurs favoris se sont écrasés, comme le Canada, les États-Unis et la Corée du Sud, tandis que d'autres nations ont performé alors qu'on ne s'y en attendait pas. C'est intéressant de voir que certains pays sont en émergence dans la discipline, tel que les Pays-Bas et la Russie.
Je doute toutefois que toutes ces chutes ont été bonnes pour le spectacle. Je pense qu'il doit y avoir plus de respect entre les patineurs et que le système d'arbitrage devrait être revu pour empêcher les contacts.
Propos recueillis par Nicolas Ducharme