Le président Dany Milette et le directeur général Eraklis Tzavellas sont ravis d’accueillir Matthew Rusch (à gauche) au sein des Cascades de Shawinigan.

Coup de circuit pour les Cascades

Shawinigan — Les Cascades de Shawinigan ont frappé le plus grand coup de leur courte histoire, jeudi, en annonçant l’arrivée de Matthew Rusch au sein de l’organisation. L’ancien joueur-étoile des Aigles de Trois-Rivières occupera la double fonction de lanceur et entraîneur-chef la saison prochaine.

Lorsqu’il a choisi de tirer sa révérence avec les Aigles de la Ligue Can-Am – pas plus tard que la semaine dernière – l’Américain de 35 ans avait mentionné vouloir passer plus de temps avec sa famille. Or, il avait aussi admis du même souffle que la passion pour le baseball brûlait toujours . L’offre des Cascades est donc tombée à point, d’autant plus que Rusch vient de dénicher un emploi chez Cognibox, à Shawinigan. «Je suis très excité par ce défi qui s’offre à moi. La vie de joueur professionnel est parfois difficile à concilier avec la famille, notamment parce que nous sommes souvent partis sur la route. J’ai toujours rêvé d’être gérant et j’ai encore envie de jouer au baseball alors l’opportunité chez les Cascades répondait à tous mes critères», mentionne le lanceur droitier qui avait disputé deux matchs avec les Cascades l’été dernier.

Pour l’organisation shawiniganaise, la venue de l’ancien espoir des Tigers de Detroit et des Red Sox de Boston représente un véritable cadeau du ciel. Au cours des quatre premières saisons d’existence de la concession, les résultats sur le terrain ont été passablement difficiles, avec un dossier combiné de 37 victoires et 94 défaites. Les Cascades ont d’ailleurs terminé au dernier rang du classement général trois fois en quatre campagnes au sein de la LBMQ. Ils ont toutefois remporté leur première série l’été dernier en éliminant les Expos Sherbrooke au premier tour.

En ajoutant le nom de Matthew Rusch à l’organigramme, les Cascades gagnent subitement beaucoup en talent, mais aussi en crédibilité. «C’est une belle nouvelle pour notre organisation, la ville de Shawinigan et l’ensemble de la LBMQ. On souhaite amener notre équipe vers le succès et Matthew représente la pièce maîtresse du casse-tête», sourit le directeur général Eraklis Tzavellas, qui invite les partisans de toute la région à venir voir son nouveau protégé à l’oeuvre cet été au parc Réal-Dufresne.

Au-delà de la passion pour la petite balle blanche à coutures, le nouvel entraîneur-chef souhaite aussi permettre aux Cascades de grimper au classement.

«J’ai très bien senti la passion qui anime les gens de cette organisation, l’été dernier. J’ai hâte de contribuer à bâtir une bonne équipe. Je veux gagner.»

Par ailleurs, l’entraîneur-chef de l’été dernier, Dany Milette, demeurera impliqué dans l’organisation à titre de président des Cascades.