Claude a besoin d’aide

COMMENTAIRE / Question quiz: Si tu tires de l’arrière par deux buts avec moins de trois minutes à écouler au cadran et que tu utilises David Schlemko, Andrew Shaw et Kenny Agostino sur ton jeu de puissance, quelles sont tes chances réelles d’orchestrer un retour?

Zéro. 0 comme Ouellet!

Le Canadien est encore dans la course aux séries en décembre. En toute honnêteté, il faut louer l’effort de la bande à Claude Julien, qui s’est maintenue dans le peloton sans son capitaine. Weber est maintenant revenu et s’il aide la cause, il ne pourra tout faire seul alors que la tempête se lève. La preuve, les Glorieux ont une victoire en trois essais depuis son retour.

Il est maintenant temps pour Marc Bergevin de donner un peu plus de munitions à son entraîneur. Il y a une limite à composer avec du renfort venu de la Ligue américaine. Le tempo s’est accéléré dans la LNH, il y a encore moins d’espace que lors des premières semaines du calendrier. Ceux qui ont tiré le club, les Domi, Drouin, Gallager, commencent à pomper l’huile. Si le directeur-gérant veut récompenser son équipe pour le travail abattu jusqu’ici, il doit renflouer le côté gauche de la défense. Ou ajouter un attaquant top 6. L’idéal serait de colmater les deux brèches. Mais bon, si Bergevin peut au moins régler un des deux problèmes, il enverra un message direct au vestiaire qu’il est prêt à aller à la guerre pour ses hommes.

Bien sûr, il peut s’en aller en direction inverse. Échanger un ou deux vétérans, faire plus d’espace aux jeunes. L’équipe a encore du temps pour plonger au classement et s’offrir un solide espoir au prochain repêchage en repêchant une autre fois top 5. Ce serait salutaire pour le moyen et long terme. Mais bon, ça n’arrivera pas volontairement, on le sait tous.

Bergevin, dont le statut a été fragilisé l’an dernier, doit garder son équipe dans la course. Dans ces conditions, il doit aider Claude. Ça commence à presser.