La Trifluvienne Mary-Sophie Harvey (au centre) et le Canada ont pris le huitième rang du relais 4x200 m libre jeudi aux Championnats du monde FINA. Margaret Carol Mackenzie Padington, Rebecca Smith et Katerine Savard complétaient l'équipe canadienne.

Championnats du monde de la FINA: Harvey huitième au relais

La Trifluvienne Mary-Sophie Harvey, Katerine Savard, Rebecca Smith et Margaret Carol Mackenzie Padington ont terminé au huitième rang de la finale du relais 4x200 m libre, jeudi, aux Championnats du monde de la FINA présentés à Budapest, en Hongrie.
Aussi huitièmes des préliminaires en matinée, les Canadiennes n'ont pas réussi à améliorer leur rang, mais ont obtenu un meilleur chrono en soirée. En finale, elles ont parcouru la distance en 7 min 55,57 s et en qualifications elles avaient stoppé le chrono à 7 min 56,49 s.
«Nous voulions juste faire du mieux que nous pouvions en finale, a indiqué Marie-Sophie Harvey. Nous avons réussi à être plus rapides, alors notre objectif est atteint. C'était les premiers Mondiaux de la plupart d'entre nous. Nous sommes une très jeune équipe. Je pense qu'on peut vraiment faire de bonnes choses dans l'avenir.»
La nageuse québécoise avait déjà pris part à des Championnats du monde juniors, mais disputait pour la première fois le prestigieux événement au niveau senior.
«C'est sûr que ça nage plus vite, mais le plus impressionnant cette semaine était l'ambiance! Il y avait du monde dans les estrades, c'était spécial. Quand j'ai levé la tête avant ma première course, j'ai réalisé que j'étais aux Mondiaux!» a-t-elle confié.
Olekisak en finale
Penny Oleksiak s'est qualifiée pour la finale du 100 m style libre, qui aura lieu vendredi aux Championnats du monde de natation de Budapest, en Hongrie.
La Torontoise âgée de 17 ans a pris le sixième rang après avoir réussi un temps de 53,05 secondes dans la piscine du Duna Arena.
La Suédoise Sarah Sjostrom, qui a abaissé le record du monde en 51,71 dimanche dernier à l'occasion du relais 4x100 m libre, a été la plus rapide en 52,44. L'Américaine Simone Manuel, qui avait remporté l'or à égalité avec Oleksiak aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, a fini deuxième avec un temps de 52,69.
«J'ai hâte à demain (vendredi), d'y retourner et de performer, a dit Oleksiak, qui a déjà remporté une médaille à ces Mondiaux au relais 4x100 m QNI mixte. Je n'ai aucune attente, je veux seulement plonger et performer.»
Au 100 m libre féminin, Sandrine Mainville ne s'est pas qualifiée pour la finale. Avec son chrono de 54,01 s, la Bouchervilloise a pris le 13e rang du classement des demi-finales et seulement les huit premières avançaient au tour des médailles.
En action au 200 m brasse, Ashley McGregor a elle aussi été éliminée en demi-finales. Elle a enregistré un temps de 2 min 25,75 s et s'est classée 14e au total.
Avec Sportcom