Près de 150 nageurs se sont attaqués à la redoutable rivière Saint-Maurice lundi dans le cadre du Championnat provincial de natation en eau libre.

Championnat provincial de natation en eau libre: une deuxième édition améliorée

Le Club de natation du Centre de la Mauricie accueillait lundi après-midi la crème des nageurs du Québec. Ils étaient près de 150 athlètes, provenant d'une trentaine de clubs différents, à prendre part au Championnat provincial de natation en eau libre.
Il s'agissait de la première étape de la Coupe Espoir Canada Carrossier et de la deuxième fois que l'événement avait lieu dans la Cité de l'Énergie. 
Les épreuves de 1,2 et 5 kilomètres étaient au menu, en plus d'une course à relais 2 fois 500 mètres. L'épreuve reine de la compétition avait lieu en lever de rideau, alors que les nageurs du 5 kilomètres furent les premiers à se frotter à l'eau de la rivière Saint-Maurice. 
Au terme d'une bataille de près d'une heure, c'est finalement Xavier Desharnais qui a vu le fil d'arrivée en premier avec un chrono de 58 min 21 s. Le nageur du Club aquatique de Montréal a devancé ses deux plus proches poursuivants de près d'une minute. Sabryna Lavoie a quant à elle triomphé chez les dames.
Après une matinée plutôt ensoleillée, le temps s'est quelque peu gâté, alors que la bruine a décidé de s'inviter à fête. Un scénario qui n'a toutefois pas nui au bon déroulement de la journée. «Il a fait très beau pour la majorité de la journée. L'eau était à un ou deux degrés de ce que nous l'espérions, mais ce n'est pas assez pour gêner le travail des nageurs», soutenait le président du Club de natation du Centre de la Mauricie et directeur du Championnat en eau libre, Jean-Charles Pelletier. 
La température de la rivière a donné des problèmes à certains participants et un d'entre eux a d'ailleurs quitté vers l'hôpital, après recommandation des soigneurs. Heureusement, celui-ci se portait mieux quelques heures après. 
Sujay Patel a lui aussi vu sa course devenir plus difficile en raison des conditions météorologiques, mais ça ne l'a pas empêché de se signaler, lui qui a remporté l'épreuve du 2 km avec un temps de 27 min 45 s.
«Avec la pluie, je voyais beaucoup moins bien devant moi. J'ai tout de même réussi à respecter mon plan de match, et ça a porté ses fruits!», affirmait le nageur du club aquatique de Montréal au terme de l'épreuve. Katrina Turgeon est sortie vainqueure du côté des dames en complétant l'épreuve en 29 min 09 s. 
Un circuit amélioré
Pour cette deuxième édition, le circuit a été agrandi passant donc d'une longueur de 500 à 1000 mètres. En plus d'être moins monotone pour les athlètes, il permet aux spectateurs de suivre les courses sur une plus grande distance. 
«Les installations et la nouvelle distance ont été appréciées par les participants et les gens. C'est positif pour nous, ça nous permettra probablement de tenir d'autres compétitions d'envergure ultérieurement», croyait Pelletier, qui ajoutait du même coup être très satisfait de la journée de compétition.
La prochaine étape de la Coupe Espoir Canada Carrossier aura lieu dans quelques jours, au Lac-à-Jim au Saguenay Lac-Saint-Jean.