Antoine Thibeault n'a pas été en mesure de se qualifier pour le championnat mondial d'athlétisme qui aura lieu dans deux semaines à Londres.

Championnat d'athlétisme: la porte se ferme pour Thibeault

Antoine Thibeault a vu ses espoirs d'obtenir son billet pour les mondiaux d'athlétisme être anéantis, du moins pour cette année. Le spécialiste du 3000 m steeple-chase n'a pas été en mesure de courir sous les 8:34:08 et d'aboutir sur le podium lors du Championnat canadien d'athlétisme, présenté à Ottawa jeudi soir.
Aux qualifications, Thibeault n'a pu faire mieux qu'un chrono de 9:01:36, ce qui lui conférait le septième échelon de sa vague. En temps normal, l'athlète de Saint-Gérard-des-Laurentides aurait eu ce qu'il faut pour se rendre à Londres dans deux semaines, lui qui détenait jusque là le meilleur temps au pays en 2017 au 3000 m steeple. 
Son ennuyeuse blessure au tendon, qui le suit depuis des semaines, en a toutefois décidé autrement. Visiblement irrité durant la course, il n'a eu d'autre choix que de mettre la pédale douce. «On a rapidement vu qu'il n'était pas en mesure de suivre la cadence des meneurs. Antoine a tout de même donné son maximum ce soir, il faut lui donner cela», confiait son entraîneur Pierre Thibodeau, au terme de la journée.
La déception n'était pas trop palpable dans le clan mauricien. Même si le championnat mondial était dans la mire, Thibodeau et son poulain s'étaient préparés à ce scénario, vu l'état de santé du jeune homme de 23 ans. «C'est certain qu'Antoine est un peu déçu, mais le plus important c'est de soigner cette blessure au cours des prochaines semaines, afin de ne pas hypothéquer son avenir», ajoutait l'instructeur, qui avait en tête les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.
Parmi les autres représentants du club Zénix, Rosalie Boisclair a réussi à se qualifier pour la demi-finale au 400 m chez les juniors. Jade Custeau et William Gagnon seront aussi à surveiller, eux qui sont parvenus à sortir de leur vague respective.