Les Patriotes ont causé une belle surprise en gagnant 1-0 leur match quart de finale, jeudi contre l'Université de la Colombie-Britannique au Championnat canadien de soccer universitaire.

Championnat canadien: les Patriotes qualifiés pour les demi-finales

Les Patriotes de l'UQTR se rapprochent d'un podium au Championnat canadien de soccer universitaire.

Un but de Gabriel Balbinotti, inscrit dans les premiers instants de la seconde demie, a permis aux Trifluviens de progresser vers les demi-finales, jeudi au CEPSUM de l'Université de Montréal, où le grand rendez-vous national a lieu.

Les Patriotes ont vaincu les Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique par le plus petit pointage, 1-0. Sur la séquence menant au seul but de la partie, Balbinotti a été bien alimenté grâce à un superbe centre de Jean-Simon Cournoyer. Balbinotti, qui a grandi en Mauricie dans la structure du soccer régional, a complété la séquence avec une tête.

Cette victoire n’est pas banale pour les hommes de Shany Black, les T-Birds ayant débarqué dans la métropole avec le titre des champions de la section Canada-Ouest. Ils figuraient parmi les favoris pour tout rafler. Le travail collectif des étudiants de l’UQTR leur aura toutefois permis de causer une belle surprise. «Nous sommes à l’aise avec notre rôle de négligés», sourit Black, en félicitant ses hommes pour leur efficacité, en dépit de conditions de jeu difficiles. D’ailleurs, le match a été retardé d’environ une heure à cause de la neige et de la piètre qualité du terrain.

«C’est le résultat qui est le plus important. Nous n’avons pas été parfaits, même que la chance nous a sourit en première mi-temps, UBC aurait pu marquer. Les gars ont bien réagi au retour du vestiaire.»

Dans les buts, Félix Clapin-Girard, sacré gardien par excellence au Canada, s’est distingué avec quelques arrêts clés. Quant à Cournoyer, il a été en mesure de contrer le meilleur attaquant des T-Birds. Finalement, Balbinotti a enfin pu trouver le fond du filet, lui qui s’est joint aux Patriotes pendant la saison. Il a dû patienter pendant un an avant de fouler le terrain une première fois avec l’équipe de son campus puisqu’il avait évolué chez les pros avec le Fury d’Ottawa. «Tout le mérite lui revient! Il attendait ce moment, il a connu un fort match.» 

Une autre bonne commande

Les Patriotes joueront en demi-finale, vendredi, contre l’Université Carleton (Ottawa). Les Ravens ont causé une certaine commotion dans la Ligue de l’Ontario en battant York, jusque-là invaincus. Ils sont désormais étiquetés en tant que favoris au championnat canadien. Le match demi-finale est prévu pour 16 h. Une victoire propulserait l’UQTR en finale dimanche, toujours à Montréal, tandis qu’une défaite les enverrait au match de la médaille de bronze.