L’Autodrome Saint-Eustache manquera particulièrement aux adeptes de la série Formula Drift Canada, dont on peut voir certains pilotes au parc portuaire de Trois-Rivières, pendant le GP3R.

«C’est une mauvaise nouvelle, mais l’industrie va bien»

TROIS-RIVIÈRES — Comme tout le monde dans le milieu, Dominic Fugère a grimacé en apprenant que l’Autodrome Saint-Eustache cesserait d’opérer en 2020.

Le site deviendra un parc d’affaires, a dévoilé la Ville de Saint-Eustache, qui a acquis les terrains pour la somme de 5,3 M$. Cet achat permettra à Hydro-Québec de construire une ligne électrique, évitant ainsi de traverser des terres agricoles.

Le directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières partage la déception des amateurs de course, d’autant plus qu’il a déjà collaboré avec le président de l’Autodrome Alan Labrosse par le passé. Les deux se connaissent bien.

«C’est triste et dur pour Alan. En même temps, on parle ici d’une expropriation. L’Autodrome ne ferme pas en raison d’une baisse de popularité et Alan était prêt à ça. C’est une mauvaise nouvelle, mais ce n’est pas un mauvais signe pour l’industrie des sports automobiles en général», observe le D.G. du GP3R.

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux, des dizaines de milliers d’internautes ont partagé le communiqué émis par Alan Labrosse, tard lundi. «Ça va laisser un vide. L’Autodrome Saint-Eustache était proche de tout, peut-être même un peu trop proche. Nous ne sommes plus à la belle époque des années 60, où une piste ouvrait au Québec tous les deux ans. Mais on s’en tire bien quand même.»

L’Autodrome Saint-Eustache accueille une épreuve de la série NASCAR Pinty’s, mais aussi plusieurs programmes locaux de stock-cars ainsi que des festivals de drift, une discipline de la course automobile qui rallie des milliers de personnes. À Trois-Rivières, Tomy Boisvert-Bellemare et Martin Langlois étaient des habitués de la série Formula Drift Canada.

Les démonstrations au parc portuaire, pendant les festivités de la première fin de semaine du GP3R, constituent d’ailleurs un des moments forts des activités hors-piste depuis quelques années. Même si le Grand Prix ne présentait plus d’épreuves officielles de Formula Drift Canada, Fugère assure qu’il veillera à amener quelques pilotes adeptes du dérapage contrôlé, histoire de pimenter la première soirée des célébrations.

Le 49e GP3R aura lieu du 3 au 5 août ainsi que du 10 au 12 août.