Ils sont de plus en plus nombreux à fréquenter le centre Gervais Auto lors des matchs des Cataractes.

Vers un record d'assistance

Malgré le classement général le plus serré de l'histoire de la LHJMQ, les Cataractes sont en position ce week-end de décrocher un deuxième titre de division d'affilée.
Deux victoires face à Drummondville vendredi et Sherbrooke dimanche, deux clubs qui traînent de la patte, et ce championnat de section sera automatiquement dans la poche deux semaines avant la fin de la saison, ce qui témoigne d'une excellente saison de la part des Shawiniganais. 
La concession est toutefois encore plus performante aux guichets! Le week-end dernier, les Cataractes ont franchi la barre des 100 000 spectateurs, une sixième fois depuis son déménagement au centre Gervais Auto.
Mieux, elle vise un nouveau record d'assistance puisqu'elle se retrouve à un peu plus de 19733 billets de la marque inscrite en 2011-12, saison du tournoi de la Coupe Memorial.
Avec 5 matchs locaux à écouler, il faut donc une moyenne d'un peu moins de 4000 personnes pour faire tomber le standard d'excellence établi la saison où les Michaël Bournival, Brandon Gormley, Morgan Ellis, Pierre-Olivier Morin, Michael Chaput et autres Gabriel Girard ont soulevé le plus dur trophée à s'approprier, tous sports collectifs confondus.
«Pour être honnête, je croyais que la marque de 2011-12 était intouchable. Il y avait tellement de monde à l'aréna après les Fêtes cette année-là. C'est Denis Demers (statisticien de la LHJMQ) qui nous a fait remarquer il y a un mois que c'était possible. C'est assez incroyable», souligne Tommy Tremblay, directeur des communications, ventes et marketing.
«J'ai connu les dernières années de Jacques Plante comme joueur, il y avait souvent moins de 1000 personnes dans les gradins. Frank Hallé, l'un de nos actionnaires, se souvient d'un mercredi avec 475 personnes! Force est d'admettre que le nouveau groupe d'actionnaires a bâti quelque chose de très solide ces dernières années, et les gens embarquent. C'est l'fun de travailler dans un tel environnement.»
Tremblay croit que les succès sur la glace ne sont pas le facteur qui explique cette moyenne de 3400 personnes par match.
«L'organisation n'a pas peur d'investir dans l'aspect spectacle. On l'a vu avec les jeux de lumière, les bandes lumineuses, les différentes promotions. On entend dire de notre marché qu'il est difficile et vieillissant, pourtant il y a de plus en plus de familles qui nous visitent. Quand tu fais venir la Pat'Patrouille pour un match et que le public répond avec plus de 1000 entrées supplémentaires, ça donne le goût de répéter ce genre de soirée.»
Avec un record à portée de vue, évidemment que les Cataractes souhaitent ne pas l'échapper. Avec les billets déjà vendus, c'est environ 6000 billets supplémentaires qui doivent trouver preneurs au cours des cinq prochains matchs afin d'établir une nouvelle référence.
«Nous savons que nous aurons deux très bonnes foules en fin de semaine. Mercredi prochain, ce sera la dernière promotion deux pour un, qui fonctionne très bien. Va rester deux matchs. On est en train de regarder la possibilité de mettre sur pied une promotion spéciale pour remplir ces deux dernières cases.»
Tremblay ne peut s'empêcher de penser où le chiffrier aurait pu se rendre si les Cataractes avaient récupéré Anthony Beauvillier en cours de route.
«Imagine seulement s'il était revenu à Noël. Je pense qu'on aurait joué tous nos matchs à guichets fermés à partir de là! Mais bon, ce sont des choses que l'on ne contrôle pas. Je pense qu'on fait du bon boulot avec les éléments qu'on contrôle. Il ne faut pas lâcher, on peut toujours être plus créatifs.»
Depuis le début de la saison, les Cataractes ont collectionné trois salles combles (plus de 4125 spectateurs). La meilleure foule enregistrée a été de 4891 personnes, et la pire à 2894. Le total est de 100 688 billets vendus en 29 matchs locaux. Ces chiffres font rêver tous les petits marchés de la LHJMQ...