Daniel Renaud

Un point pour les Cataractes, aucun pour les Patriotes

La récolte des Cataractes en Abitibi-Témiscamingue ce week-end a été maigre. Un seul point en deux matchs pour les hommes de Daniel Renaud, impliqués dans des matchs ultra serrés à Rouyn-Noranda et Val-d’Or. Si le verdict face aux Huskies – un revers de 3-2 – était plus facile à digérer, celui face aux Foreurs, une défaite de 4-3 en prolongation, a rendu la balade de retour de sept heures en autobus pratiquement insupportable.

C’est que Cataractes et Foreurs sont engagés dans une course à quatre équipes pour les deux derniers laissez-passer disponibles pour les séries. Les Cataractes sont toujours derniers au classement général, et ils espéraient profiter de ce match pour se rapprocher des Foreurs. Ils étaient en bonne position pour le faire, détenant l’avance avec moins de dix minutes à écouler au cadran. Les Foreurs ont toutefois orchestré une poussée de deux buts pour pousser le match en prolongation, puis ils ont mis en banque le point boni grâce au filet de Nathan Hudgin. 

«On n’a pas eu ce qu’on méritait au cours de cette fin de semaine. On a joué cinq bonnes périodes de hockey et on revient avec seulement un point. C’est très, très frustrant», rageait Renaud, qui a du mal à s’expliquer pourquoi ses joueurs avaient soudainement moins de mordant en troisième face aux Foreurs. «Nous sommes devenus nerveux. Il faut prendre le blâme. On n’exécutait plus. C’est plate, on a eu plusieurs chances dans les deux premières périodes de mettre ce match hors de portée. Puis en fin de match, une mauvaise pénalité a ouvert la porte aux Foreurs. C’est dur à accepter, considérant que ce match était énorme pour nous.»

Anthony Imbeault, Samuel Blier et Vasily Glotov ont inscrit les filets des Cataractes dimanche, qui ont ainsi été repoussés à 10 points des Foreurs, détenteurs du 15e rang au classement général. Les Saguenéens, qui se cramponnent au 16e et dernier échelon donnant accès aux éliminatoires, disposent de huit point de priorité. 

«Il nous reste 23 matchs, chacun sera très important. On doit trouver des façons de mettre des points en banque. On ne peut plus se permettre de gaspiller des avances en fin de match. Surtout pas en raison de l’indiscipline.»

+

Les Patriotes défaits à Carleton

Les Patriotes ont subi un revers de 4-2 aux mains des Ravens de Carleton dimanche. Les étudiants de Marc-Étienne Hubert avaient bien entrepris le duel en allant chercher le premier filet, l’oeuvre de Jason Lavallée, mais les locaux ont ochestré une poussée de trois buts au milieu du match pour faire complètement basculer le momentum. Julien Gagné a marqué l’autre filet des Trifluviens, dominés 34-32 dans la colonne des tirs au but. 

Cette défaite, jumelée à la décision des dirigeants du sport universitaire canadien de leur décerner une série de 13 forfaits parce qu’ils ont aligné un joueur inéligible, placent les Patriotes dans une situation précaire. Ils sont actuellement campés au huitième et dernier rang donnant accès aux séries, deux points devant Laurentian et RMC, avec cinq matchs à écouler d’ici la fin de la saison.