Martin Mondou estime que le plan mis en place depuis deux ans est productif.
Martin Mondou estime que le plan mis en place depuis deux ans est productif.

«Nous sommes confortables»

Shawinigan — C’est sans leur capitaine Félix Bibeau que les Remparts vont venir défier les Cataractes à Shawinigan vendredi soir.

Patrick Roy a donné le ton à la période de transactions, qui s’ouvre officiellement dimanche, en refilant ce vétéran de 20 aux Saguenéens, en retour d’un bouquet de trois valeurs dont la principale est Théo Rochette. Les Saguenéens foncent, tout comme les Wildcats de Moncton et le Phoenix de Sherbrooke!

Chez les Cataractes, il ne faut pas s’attendre à un coup d’éclat semblable dimanche. Le directeur-gérant Martin Mondou ne fait pas grand mystère de sa position vis-à-vis les meilleurs éléments disponibles sur le marché. «C’est en ce moment que les pertes d’Anthony Beauvillier et Samuel Girard font le plus mal. Nous avons moins de valeurs que les autres pour bouger. Notre banque de choix est correcte, mais pas pour en tirer à gauche et à droite», fait-il valoir. «De toute façon, nous sommes confortables dans notre position. Notre plan, c’est de faire grandir nos jeunes. Pour ça, il faut leur donner des responsabilités. C’est ce que nous faisons, et ce que voit actuellement, c’est prometteur. Nous allons dans la bonne direction.»

Les Cataractes se débrouillent avec deux vétérans de 20 ans seulement depuis le début de la saison, alors qu’il y a trois casiers disponibles dans le vestiaire. Encore là, Mondou ne semble pas trop en appétit. «On regarde ce qui se passe, on fait nos devoirs. Mais entrer un vétéran qui va tasser un de nos jeunes, est-ce qu’on se rend service?», lance le directeur-gérant qui, au même point lors du cycle de la bande à Beauvillier, avait greffé Christophe Lalonde à son noyau. «La situation est différente, nous n’avions pas autant de profondeur qu’aujourd’hui à l’époque. On regarde notre alignement, on croit qu’on n’aura pas besoin d’ajouter beaucoup de morceaux pour être parmi les meilleures équipes de la ligue au cours des deux prochaines saisons.»

Mondou aura néanmoins une transaction mineure à annoncer dimanche, alors que Gabriel Belley-Pelletier va prendre la direction de Québec, en retour de Félix-Olivier Chouinard. Belley-Pelletier et Chouinard sont deux défenseurs de 18 ans, qui n’ont pas répondu totalement aux attentes de leur formation respective. Un nouveau départ pourrait bien être salutaire pour les deux, qui ne seront évidemment pas en uniforme vendredi soir.


« On regarde notre alignement, on croit qu’on n’aura pas besoin d’ajouter beaucoup de morceaux pour être parmi les meilleures équipes de la ligue au cours des deux prochaines saisons »
Martin Mondou

Les Cataractes seront de plus privés de Valentin Nussbaumer (championnat du monde junior), Vasily Ponomarev (championnat du monde junior A) et Mikaël Robidoux, qui va servir son dernier match de suspension.

Carnet de notes

Xavier Bourgault surfe actuellement sur une séquence de huit matchs consécutifs à domicile avec au moins un but, le quatrième segment le plus impressionnant du genre dans l’histoire des Cataractes. S’il marque vendredi soir, il rejoindra Anthony Beauvillier, Jean-François Quintin, Patrick Lebeau et Jean-Marc Bonamie. Le record de 16, qui appartient à Mike Morton depuis la saison 1969-70, est encore bien loin... C’est un programme double à domicile qui attend les Cataractes au cours des prochains jours. Après les Remparts, ce sera au tour de la puissante machine du Phoenix de Sherbrooke de s’arrêter au Centre Gervais Auto samedi.