L'attaque des Cataractes a fait mal paraître le gardien Samuel Montembeault en début de match.

Montembeault mis K.-O. en six lancers!

Pour la deuxième fois en moins d'un mois, les Cataractes ont humilié le meilleur gardien de la LHJMQ, Samuel Montembeault. Ce match entre deux clubs armés jusqu'aux dents qui se battent pour la tête du classement général a pris une tournure inattendue, Montembeault cédant trois fois sur les six premiers lancers des visiteurs, qui ont en bout de ligné récolté une victoire de 5-4 face à l'Armada.
Le vétéran de 20 ans natif de Bécancour a bien mal paru sur les filets accordés à Alexis D'Aoust, Brandon Gignac et Cameron Askew et c'est K.-O. qu'il a été rappelé au banc par Joël Bouchard après six minutes de jeu. Déchaînés, les Cataractes ont continué de pousser en zone offensive, ce qui a mené à un superbe filet d'Askew, son deuxième du match, et celui de Dennis Yan, portant le total à 5-0 en faveur des Shawiniganais!
L'Armada ne lâche pas!
Cette très confortable avance, les Cataractes en ont eu besoin pour empocher les deux points à l'enjeu en fin de soirée. Car fidèle à ses habitudes, l'Armada n'a pas baissé les bras pour autant. 
Un but en avantage numérique en fin de première, puis un deuxième dans les premiers instants du second tiers ont annulé tout projet de pique-nique pour les visiteurs. L'Armada a même réussi un troisième filet avant la fin de la deuxième pour se placer dans le rétroviseur des Cataractes. 
En complétant son truc du chapeau en troisième, Pierre-Luc Dubois a alors placé son club en position d'espérer un petit miracle. La défensive la plus pingre du circuit a toutefois su manoeuvrer pour extraire de ce départ canon une 29e victoire en 44 sorties depuis le début de la saison.
«Ce fut un match spécial. Si on m'avait dit en début de soirée qu'on marquerait cinq buts si rapidement, je ne l'aurais pas cru, mes équipes n'ont jamais eu beaucoup de succès offensifs ici. Par la suite, le premier but de l'Armada nous a shakés, le deuxième encore plus. L'Armada est revenu en force à partir de la deuxième période mais j'ai aimé notre réaction en troisième, je n'ai jamais senti de panique. Je pense qu'il faut donner du crédit à l'Armada pour sa remontée car je ne trouve pas qu'on a joué un si mauvais match», analysait Claude Bouchard. «Le point positif du match, c'est qu'on sait qu'on peut marquer contre Montembeault. C'est un bon gardien, je suis convaincu qu'il va rebondir. Mais on sait qu'on n'a pas de complexe d'infériorité à avoir devant lui.»
Un peu plus loin dans les quartiers des visiteurs, Mathieu Olivier était un peu déçu du boulot réalisé en désavantage numérique. «On a accordé trois buts là-dessus, on fait du meilleur boulot que ça d'habitude. Le point positif, c'est qu'on n'a accordé qu'un seul but à cinq contre cinq. Et en troisième, nous sommes tous allés à la guerre pour protéger notre avance, en respectant le plan de match de Claude (Bouchard).»
Ce gain a toutefois été assombri par la blessure subie par Alexis D'Aoust en première période. Le Trifluvien de 20 ans n'a pas été en mesure de revenir sur la glace en deuxième, ce qui a évidemment créé un trou immense sur l'échiquier offensif de Claude Bouchard. «On en saura plus demain mais à première vue ça ne semble pas sérieux», a indiqué le pilote. 
Dans l'autre vestiaire, Bouchard s'en voulait d'avoir attendu au troisième but pour retirer Montembeault. «Je lui ai demandé après le deuxième but s'il était correct, mais j'aurais dû suivre mon instinct. Je l'aime, Mounty, c'est mon gardien. C'est lui qui va être devant le filet demain», a annoncé l'entraîneur-chef de l'Armada, moins tendre envers le reste de ses effectifs. «Ils n'ont pas suivi le plan de match en première. Je ne fais pas ça pour les marionnettes, un plan de match. Ils l'ont suivi à partir de la deuxième, et ça s'est pas mal mieux déroulé.»
Carnet de notes
Martin Mondou a atteint le plateau des 400 victoires mercredi. Avec le gain de vendredi , sa fiche en saison régulière s'établit maintenant à 401-278 depuis qu'il s'est offert le fauteuil de directeur-gérant... Le prochain match des Shawiniganais est programmé pour dimanche face aux Remparts à Québec.