Les Cataractes ont encore deux matchs préparatoires à disputer ce week-end avant de lancer la 50e saison régulière de leur histoire.

L’heure de valider les apprentissages

Shawinigan — Après un mois de camp d’entraînement, la saison 2018-19 de la LHJMQ est enfin à nos portes. Il reste un week-end aux 18 formations du plateau pour ajuster les derniers détails, avant le déclenchement des hostilités.

Chez les Cataractes, ces rendez-vous face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, vendredi soir au Centre Gervais Auto, puis dimanche face aux Voltigeurs à Drummondville sont l’occasion de valider les apprentissages des deux dernières semaines. «Ce n’est pas une répétition générale car Simon Benoît et Jan Drozg sont dans des camps pros et nous allons utiliser Anthony Imbeault, qui sera suspendu en début de saison», prévient le pilote Daniel Renaud. «Nous avons quand même des choses à vérifier. On a travaillé sur l’offensive la semaine dernière. Cette semaine, on a regardé l’échec-avant en zone neutre et notre couverture défensive. On bâtit pièce par pièce, et ces deux matchs vont nous démontrer où nous sommes rendus.»

Ce qui semble acquis aux yeux de Renaud, c’est qu’il travaille avec un groupe à l’attitude exemplaire. Et ce n’est pas la rince de 7-1 encaissée la semaine dernière à Sherbrooke qui a altéré son appréciation du déroulement du camp. «Certains peuvent trouver le camp long mais chez nous, ça sert bien nos intérêts avec un groupe aussi jeune. Les premières semaines ont servi à implanter le niveau de compétition désiré. Là-dessus, ça va très bien. Je suis impressionné aussi par la chimie à l’intérieur du groupe. Ce n’est pas un secret, je suis satisfait du déroulement de notre camp», affirme le jeune entraîneur-chef, en relevant qu’il a plus de talent à développer sous ses ordres. «C’est sûr que point de vue talent, c’est plus attrayant cette saison! Les pratiques sont de qualité, on voit que les jeunes veulent apprendre. On s’en va dans la bonne direction.»

C’est Lucas Fitzpatrick qui obtiendra le départ face à l’Armada. La recrue Antoine Coulombe aura pour sa part la tâche de se mesurer aux Voltigeurs. «Ils ont partagé le boulot la semaine dernière mais on veut leur donner chacun un vrai départ avant le début de la saison», conclut Renaud.