Les Cataractes ont fait scintiller la lumière rouge à sept occasions face aux Saguenéens.

Les Cataractes signent une éclatante victoire de 7-3

Shawinigan — Daniel Renaud avait demandé à ses hommes d’entamer la deuxième moitié de leur saison du bon pied et il a été exaucé. Dominant à tous les niveaux, les Cataractes ont signé samedi une éclatante victoire de 7-3 aux dépens des Saguenéens.

Les Shawiniganais pourront donc profiter du congé de Noël avec le sourire aux lèvres. Les dernières semaines ont été bien difficiles pour l’équipe qui loge au 18e et dernier rang du classement général de la LHJMQ mais samedi, elle a livré une performance sans bavure. Les vétérans Samuel Asselin et Cam Askew ont animé l’attaque, Lucas Fitzpatrick a été solide entre les poteaux et les unités spéciales ont enfin mis l’épaule à la roue, une combinaison qui a pris par surprise les visiteurs.

«C’est une nouvelle saison qui s’amorce pour nous, on a profité du premier match. On a bien joué mais il faut aussi dire que les bonds étaient en notre faveur. Ça n’a pas été souvent le cas dans les dernières semaines», soulignait Renaud. 

«Nos unités spéciales ont mieux fait les choses aussi. C’est tellement important dans l’issue d’un match de hockey. Nos vétérans ont donné le ton, mais il faut aussi parler des jeunes. À son premier match, Max-Antoine Mélançon a fait de bien belles choses. Il est gros, il patine, et il fonce au filet.»

Renaud et sa bande ont gagné ce match sans Gabriel Sylvestre et Mikhail Denisov, qui seront officiellement échangés lundi. Un vent de jeunesse souffle sur l’équipe. «Ils étaient dans le vestiaire encore aujourd’hui, ce sont deux gars qui sont appréciés et respectés par leurs coéquipiers et l’organisation. Leur départ cause un trou, c’est certain. Mais en même temps, c’est une porte qui s’ouvre pour les jeunes. On a plus de responsabilités à offrir à des jeunes qui vont grandir en même temps que l’équipe. Nous sommes actuellement dans une phase d’audition.»

C’était une première victoire des Cataractes aux dépens des Saguenéens en quatre essais. Les deux points mis en banque permettent aux locaux de s’approcher à 10 points du 16e et dernier rang donnant accès aux séries, qui est justement la propriété des Saguenéens. Yannick Jean convenait que sa troupe n’avait pas été très inspirée. «On a manqué de maturité. Certains croyaient peut-être que ce serait facile, qu’ils pourraient engraisser leur fiche. On avait la tête ailleurs et c’est décevant. En même temps, on ne jettera pas aux poubelles toutes les belles choses réalisées ces dernières semaines.»

Askew, Asselin, Mélançon, Benoît, Gabriel Denis, Vasily Glotov et Leon Denny ont marqué pour les Cataractes, qui retrouveront leurs partisans le 28 décembre à l’occasion de la visite de l’Océanic de Rimouski.