L'attaquant des Voltigeurs Joseph Veleno s'est illustré en inscrivant un but et montrant une fiche de +3 dans la victoire des siens.

Les Cataractes renversés 8-5 par les Voltigeurs

SHAWINIGAN — Quand une jeune équipe s’attaque à un club aguerri, c’est impossible de penser causer une surprise si la concentration n’est pas à point. Les Cataractes ont eux-mêmes nourri les Voltigeurs samedi au Centre Gervais Auto, et leurs 3101 partisans ont été témoins d’une défaite de 8-5.

Les Shawiniganais avaient des jambes en début de match et de l’enthousiasme, une combinaison qui embêtait leurs puissants visiteurs. Malheureusement, les hommes de Daniel Renaud ont bousillé les deux premières chances de marquer de la soirée, puis ils ont vu Antoine Coulombe échapper un tir de routine qui a procuré les devants aux Voltigeurs. 

Ce ne fut pas le seul cadeau offert. En début de deuxième, alors qu’ils tiraient de l’arrière 2-0, les Cataractes ont accordé deux buts d’affilée au désavantage numérique des Drummondvillois. 

Cette séquence de moins de trois minutes a évacué ce qu’il restait de suspense à la confrontation. Les Cataractes sont bien revenus avec deux filets en avantage numérique au cours de la même période mais la cause était déjà entendue à ce moment et les Voltigeurs n’ont eu aucun mal à retraiter au vestiaire en avance 6-2  après 40 minutes.

Le jeu de puissance des locaux a encore retenu l’attention en troisième. Deux autres buts produit avec un joueur des Voltigeurs au cachot, mais aussi un autre but accordé! Ce festival offensif s’est finalement terminé 8-5. Dans la défaite, Jan Drozg s’est démarqué avec un truc du chapeau. 

«Ce fut un bon match. Un match de caractère. Je suis content de nos quatre buts en avantage numérique. Content aussi de notre troisième, que nous avons gagnée. On avait défié nos joueurs à ce sujet au deuxième entracte, j’ai aimé la réponse des gars», proposait Daniel Renaud, évidemment au courant que son club ne peut pas espérer gagner en accordant trois buts au cours d’un même match à un désavantage numérique. «Au final, on est quand même +1 sur l’avantage numérique. On a fait du bon boulot aussi en désavantage numérique. On veut que nos gars puissent avoir une mentalité offensive quand on a un jeu de puissance, mais c’est sûr qu’il faut revenir plus vite que ça quand on perd la rondelle.»

La troisième période a été pimentée de quelques escarmouches. Faut dire que les officiels Jean-Philippe Sylvain et Marc-Antoine Chagnon ont connu une soirée difficile. Ils ont reçu pas mal de plaintes des deux bancs! D’ailleurs, les deux personnel d’entraîneurs ont aussi échangé des politesses en troisième, après une mise en échec percutant de Mikaël Robidoux sur Joe Veleno.

Carnet de notes

Les Cataractes ont ajouté un jeune défenseur à leur noyau en faisant l’acquisition de Pierre-Olivier Bourgeois des Huskies de Rouyn-Noranda en retour de choix de troisième et cinquième rondes. Son arrivée coûte toutefois le poste au Nicolétain Simon Dubois, qui a été libéré. Dubois avait été récemment laissé de côté à plusieurs reprises. Rappelons que la date limite des transactions a été fixée à dimanche midi.