Les hommes de Daniel Renaud ont conclu leur calendrier régulier samedi après-midi par une défaite de 5-3 encaissée aux mains des Voltigeurs de Drummondville.

Le supplice des Cataractes est terminé

La 49e saison des Cataractes appartient maintenant aux livres d’histoire. Les hommes de Daniel Renaud ont conclu leur calendrier régulier samedi après-midi par une défaite de 5-3 encaissée aux mains des Voltigeurs de Drummondville.

Écartés des séries, les Shawiniganais ont ainsi collectionné un 15e revers consécutif. Le scénario de samedi colle à la réalité des derniers mois, ils ont été totalement éclipsés sur les unités spéciales. Les Voltigeurs, dont le sort au classement était pourtant scellé, sont apparus aussi plus affamés que leurs visiteurs et après avoir pris rapidement les devants 2-0, ils n’ont plus jamais eu besoin de regarder derrière.

Tirant de l’arrière 5-1 en troisième, les Cataractes ont réussi deux buts d’affilée pour au moins éviter de se faire déclasser. L’un des buteurs de cette poussée fut le vétéran de 20 ans Samuel Blier, qui a terminé samedi un stage de cinq saisons dans la LHJMQ.

«Ce fut une journée spéciale, remplie d’émotions. J’avais une quarantaine d’amis et de parents dans les gradins pour vivre ce moment avec moi. C’est plate de finir ça sans séries. Par contre, je m’estime chanceux d’avoir pu vivre une finale avec les Cataractes il y a deux ans», soulignait le sympathique attaquant, qui va joindre les rangs des Patriotes de l’UQTR la saison prochaine. 

«Je ne serai pas trop loin de Shawinigan! Je compte d’ailleurs rester dans les parages, m’impliquer d’une façon ou d’un autre si on m’en donne l’occasion. J’espère être au repêchage en juin.»

Daniel Renaud y sera assurément, lui, au repêchage, pour préparer la deuxième saison de son règne chez les Cataractes. La première s’est terminée samedi sur une note amère, son club n’a pas été en mesure de stopper cette séquence de défaites. «C’est dur à accepter. On est tous des fiers compétiteurs, on veut tous gagner. Mais en même temps, le hockey, ce n’est pas juste une question de victoires et de défaites. On fait grandir les jeunes, on pousse certaines valeurs. Collectivement, les résultats n’ont pas été au rendez-vous en fin de saison, mais individuellement, j’ai vu plusieurs de nos jeunes progresser. C’est bon signe pour le futur.»

Renaud et tout le personnel hockey vont rencontrer les joueurs une dernière fois lundi et mardi. Puis, il y a aura le post mortem avec la presse en milieu de semaine. Puis les Cataractes vont se concentrer sur les Assises de la LHJMQ qu’ils vont recevoir en début juin. Au repêchage, point culminant de ce rendez-vous annuel, les Cataractes disposeront de deux choix de premier tour, et trois sélections de deuxième ronde pour regarnir leurs effectifs avant le début de la deuxième saison de ce cycle.