Utilisé à l'aile, Brandon Giganc a marqué le but vainqueur en trompant la vigilance du gardien des Remparts Evgeny Kiselev, qui a été fumant malgré la défaite des siens.

Le gâteau a fini par lever

Il suffit parfois d'un ou deux ingrédients différents pour complètement changer la saveur d'une recette. Incapables de battre Evgeny Kiselev pendant 53 minutes, les Cataractes ont fait lever leur gâteau avec de petites modifications à leurs trios, qui ont pavé la voie à un gain de 3-1 enregistré aux dépens des Remparts, devant un peu moins de 10 000 personnes réunies au Centre Vidéotron.
Tirant de l'arrière 1-0 en fin de troisième, Claude Bouchard a offert une promotion à Samuel Bucek sur le troisième trio de l'équipe, après quelques matchs en pénitence sur la quatrième unité. La réaction a été instantanée: Bucek a gagné une bagarre en territoire ennemi, il a remis le disque à Antoine Demers qui a confectionné une passe magique vers Nicholas Welsh et une seconde plus tard, l'égalité était créée!
Puis le remodelage offensif de Bouchard a expédié Brandon Gignac sur l'aile de Cameron Askew au sein du premier trio, une combinaison qui a produit le filet vainqueur moins d'une minute plus tard.
En avance pour la première fois du match, même s'ils dominaient sur la surface de jeu, les visiteurs n'ont pas été inquiétés par la suite. Cam Askew a concrétisé la victoire de son équipe en marquant dans une cage déserte alors qu'il restait moins d'une seconde, terminant une semaine un peu folle avec des matchs à Drummondville, Boisbriand et Québec où les Cataractes ont soutiré le maximum de points à l'enjeu. 
«Ce fut une grosse semaine pour nous. On ne voulait pas perdre de terrain dans la lutte pour le premier rang du classement général. Je pense que nous avons joué un bon match, mais Kiselev a été excellent dans les deux premières périodes. En troisième par contre, on a su exploiter ses failles», faisait observer Gignac, qui disait n'avoir aucun mal à servir la cause de l'équipe à l'aile si c'était le voeu de Bouchard. 
«J'ai joué à cette position avec Anthony Beauvillier à 16 ans. C'est là aussi que je jouais dans le midget AAA. Je peux m'adapter selon les besoins.»
Chose certaine, le 14e but de la saison de Gignac a sûrement soulagé Bouchard, qui commençait à redouter une fin de scénario amère. 
«C'est toujours le danger quand tu domines sans marquer. C'était quelque chose comme 12-3 dans les chances de marquer après deux périodes. Et les Remparts ont trouvé une façon de marquer le premier but en troisième, ça devenait une situation un peu périlleuse. J'ai aimé notre façon de réagir, les gars n'ont pas paniqué. Quant aux changements de trios, des fois tu essaies des choses et ça ne fonctionne pas. Ce soir, j'étais content que ça produise de l'effet», souriait le pilote des Cataractes, en complimentant Bucek. 
«La situation n'était pas évidente pour lui depuis quelque temps. On veut qu'il nous donne plus d'intensité. Avec une marque de 1-0 en faveur des Remparts, je trouvais que l'occasion était belle de lui donner plus de responsabilités. On le sait tous qu'il a de belles qualités offensives. Il a très bien répondu en troisième.»
Auteur de 18 arrêts, la recrue Zachary Bouthillier a enregistré sa neuvième victoire en 11 décisions, lui qui n'a pas encore perdu en temps réglementaire. Ses coéquipiers ont testé Kiselev de 34 tirs cadrés, et la défensive des Remparts doit en avoir bloqué au moins une quinzaine. Celle-ci a fait du gros boulot en première période pour tuer quatre avantages numériques d'affilée des Shawiniganais. 
«Kiselev a été vraiment bon», soulignait Bouchard. «Il a notamment fait deux arrêts avec le bâton face en Askew en première, je me demande encore comment il a pu faire! J'entendais les commentaires de nos joueurs au banc, ils se posaient des questions en troisième. Mais ils n'ont pas lâché et ils ont fini par être récompensés.»
Carnet de notes
Blessé vendredi à Boisbriand, Alexis D'Aoust n'a pas été en mesure d'affronter les Remparts. En son absence, Claude Bouchard a préféré une formation à 11 attaquants et sept défenseurs, ce qui a permis à Renat Dadadzhanov d'enfiler le maillot jaune et blanc.
D'Aoust devrait être en mesure de reprendre le boulot en fin de semaine prochaine... 
Le Trifluvien Samuel Hould connaît un départ intéressant avec les Remparts. En six matchs avant d'affronter les Cataractes, le petit défenseur a amassé trois points, dont un but, en plus de présenter un différentiel de +1... 
Un combat pour hommes a éclaté en première période entre Mathieu Olivier et Yannick Turcotte. Les deux amis ont fait ça à la sauce nord-américaine, alors qu'ils ont jeté les gants au centre de la glace pendant que la rondelle se promenait dans le territoire des Cataractes. Ce duel long et explosif a semblé pencher légèrement à l'avantage d'Olivier, dont quelques uppercuts ont touché la cible.