Les défenseurs Olivier Desroches (photo) et Simon Dubois totalisent plus de 70 matchs chacun dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Desroches et Dubois veulent reprendre leur casier

Shawinigan — Ils ont beau totaliser plus de 70 matchs chacun dans la LHJMQ, Olivier Desroches et Simon Dubois ont du travail devant eux pour montrer à Daniel Renaud et Martin Mondou qu’ils méritent de passer l’hiver à Shawinigan.

Les deux défenseurs ont fini la saison dernière dans le junior AAA. Desroches avait été blessé en début de saison, il ne jouait plus avec confiance quand les Cataractes ont décidé de le rétrograder. Dubois, de son côté, ne montrait pas beaucoup de progrès dans son jeu à 18 ans. Martin Mondou n’étant pas satisfait du rendement global de sa défensive, il a fait partie de ceux qui ont écopé.

Les revoilà tous les deux à Shawinigan, déterminés à reprendre la place qu’ils ont perdue. «C’est sûr que je veux jouer ici. Mon cœur est à Shawinigan. Je n’ai pas connu un bon début de saison l’an dernier, ça m’a fait mal. Mais le détour par le junior AAA m’a aidé pour reprendre ma confiance et je me suis entraîné fort cet été pour livrer une bonne performance au camp. Je ne suis pas satisfait de mes deux premiers matchs intra-équipe mais je sais qu’il me reste encore du temps pour corriger le tir», racontait Dubois, natif de Nicolet. «Je sais que je dois être plus stable défensivement, que je dois me servir davantage de mon physique. Je ne me compare pas aux recrues, à 19 ans je me compare au groupe de vétérans et j’ai bien l’intention de faire ma place. J’aime l’ambiance autour de l’équipe. C’est simple, c’est ici que je veux jouer», ajoute-t-il.

Simon Dubois

Desroches est lui aussi conscient que la glace est mince sous ses patins. Il dit que son passage dans le junior AAA l’a bien servi pour attaquer ce camp avec confiance. «À mon arrivée à Terrebone, j’ai eu besoin d’une période d’ajustements. L’entraîneur faisait davantage confiance à ses vétérans, il fallait que je gagne sa confiance. Mais, en séries, j’ai joué de grosses minutes, j’ai participé à un match numéro sept. C’est du bon bagage, qui va me servir dans le futur. À 18 ans, je dois nettoyer mon jeu, éliminer les erreurs que je faisais plus jeune. Je sais que c’est loin d’être gagné d’avance comme pari, mais c’est stimulant! Je n’ai pas aimé mon premier match, mais mon second était plus solide. Je peux continuer à monter ça d’une coche», assurait Desroches, en confiant ressentir un peu de nervosité. «De la bonne nervosité», reprend-il.

Les décisions approchent

Par ailleurs, les Cataractes seront bientôt fixés sur les intentions de Dovar Tinling et Thomas Pichette, deux des recrues les plus en évidence depuis le début du camp. S’ils tiennent à préserver leurs droits NCAA, les deux adolescents de 16 ans vont quitter les rangs de l’équipe avant le premier match préparatoire dimanche. Il reste un match intra-équipe dans cette première portion du camp vendredi soir, puis Tinling et Pichette devraient annoncer leurs intentions.

Évidemment, les Cataractes espèrent que leur expérience cette semaine les fera pencher en faveur de la LHJMQ. Tinling s’est amené à Shawinigan avec la réputation d’être l’un des plus talentueux de son groupe d’âge au Canada, et il n’a rien fait pour la diminuer. Utilisé majoritairement avec Olivier Nadeau et Charles Beaudoin lors des deux premiers jours, il a fabriqué plusieurs bonnes chances de marquer.

Quant à Pichette, natif de Maskinongé, il a bâti sur le premier match simulé qu’il avait joué en juin dernier en montrant de très beaux flashs. Avec un peu d’opportunisme, il aurait marqué trois ou quatre buts lors des trois premiers matchs du camp! S’il quitte, il devrait revenir avec le Séminaire Saint-Joseph dans la LHPS puisqu’il a refusé de se présenter au camp des Estacades midget AAA.

Carnet de notes

Le premier vrai match préparatoire des Cataractes sera disputé face aux Tigres de Victoriaville dimanche à 16 h au Centre Gervais Auto… Valentin Nussbaumer est arrivé à Shawinigan pour sa deuxième saison dans la LHJMQ, mais il n’a disputé aucun des trois premiers matchs du camp et il ne sera pas plus en uniforme demain. Le Suisse, espoir des Coyotes de l’Arizona, soigne une blessure dont la sévérité devrait être connue dans les prochaines heures.