Daniel Renaud

Cataractes: une erreur, une défaite

Trois-Rivières — La série de victoires des Cataractes a été stoppé à six par l’Armada de Blainville-Boisbriand vendredi soir.

Un mauvais départ, jumelée à une pénalité d’indiscipline, ont mené à un revers de 4-2 des hommes de Daniel Renaud lors de ce premier d’une série de trois matchs en 48 heures.

Renaud était un pilote très déçu dans les circonstances. «Une pénalité égoïste a coûté trois buts. En une seconde, un geste a fait basculer toute une soirée. C’est la première fois que ça m’arrive», pestait Renaud, sans vouloir nommer le fautif. En consultant le sommaire, il semble toutefois que le coupable soit Marc-Antoine Pépin. «Cette pénalité nous a privés d’un but. Puis, quelques secondes après la pénalité, l’Armada a marqué à quatre contre quatre. Finalement, à la fin de la pénalité, notre joueur n’a pas fait un très grand repli et nous avons encaissé un autre but! J’espère sincèrement qu’il va apprendre de cette séquence, car il a coûté le match», ajoutait Renaud.

Les Cataractes ont encaissé les trois premiers buts de la soirée, même si Antoine Coulombe a été très solide en première période. Selon Renaud, ils ont toutefois dominé les échanges par la suite, sans jamais être en mesure de rattraper leurs hôtes. Comme Coulombe, Émile Samson a été très solide devant son filet. «Je n’ai rien à dire sur l’effort des gars pendant 45 minutes. On a 33 lancers au cours des deux dernières périodes...»

Jérémy Martin et Xavier Cormier ont marqué pour les Shawiniganais, qui étaient privés de Mikaël Robidoux (suspendu), Vasily Ponomarev (championnat du monde junior A) et Kirill Nizhnikov (virus). Ce dernier devrait toutefois être en mesure de reprendre son poste samedi après-midi, lors de la visite des Tigres de Victoriaville au Centre Gervais Auto.

Défaite des estacades

Au midget AAA, les Estacades ont été surpris 5-1 par les Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

«La grandeur de la glace a semblé nous déranger. Il y avait moins d’espace qu’au CSAD, plus de bagarres un contre un... On a eu des chances de revenir dans le match, on n’a pas été capable d’en profiter. Les Riverains, eux, ont été opportunistes. C’est le genre de défaite qui n’est pas mauvaise, quelques jours avant le Challenge», faisait valoir l’entraîneur-chef Frédéric Lavoie. «Il y a de la parité dans notre ligue. Tout le monde peut battre tout le monde. On en a encore eu la preuve ce soir.»

Les Estacades vont maintenant se préparer à visiter les Gaulois du Collège Antoine-Girouard dimanche après-midi.