Daniel Renaud change de ton à l’aube de son troisième camp d’entraînement chez les Cataractes.

Cataractes: «Il y a assurément des vétérans en danger»

TROIS-RIVIÈRES — «Il y a assurément des vétérans en danger.»

En une phrase, le ton est donné. À son troisième camp d’entraînement, Daniel Renaud va serrer la vis. Il ne dirige plus une équipe en reconstruction, mais bien une formation qui veut progresser rondement sur l’échiquier de la LHJMQ. La première ronde des séries face aux Huskies l’an dernier a redonné espoir aux partisans de l’équipe. À l’interne aussi, on voit les nuages se disperser.

«Le mauvais temps est derrière nous. Les objectifs sont bien différents cette année, nos attentes aussi. Ça commence dès demain (mercredi), on veut installer un esprit de compétition dans le groupe. Il n’y aura pas de place par défaut cette année dans le vestiaire. Tout le monde est prévenu.»

Question de s’assurer que le message passe, Renaud et ses adjoints arrivent avec une nouvelle formule. Les 60 joueurs attendus mercredi matin seront divisés en deux groupes pour les trois premiers jours du camp. «Les groupes vont pratiquer séparément, vont manger dans des salles séparées, etc. L’idée, c’est d’augmenter le niveau de compétition rapidement, pour les trois matchs simulés. On a des choses précises à valider, avant de procéder aux premières coupes. Les joueurs qui se présentent à nous ne peuvent pas faire l’équipe en trois jours seulement, mais ils peuvent se sortir de l’équation par contre. Bien sortir des blocs sera très important», signale le pilote.

Renaud s’attend à des bagarres musclées. Les Cataractes ont ajouté beaucoup de jeunes joueurs talentueux via le repêchage et le marché des transactions depuis deux ans, ceux qui ne sont pas encore avec l’équipe s’en viennent pousser dans le dos des vétérans. «Les gars ne sont pas niaiseux, ils connaissent nos jeunes, ils savent qu’ils ont beaucoup de potentiel. On s’attend par exemple à ce qu’un jeune comme William Veillette soit en mesure de se mettre en évidence après une grosse saison dans le midget AAA. On a de la quantité, on a de la qualité au camp. Les prochains jours seront très intéressants.»

BOURQUE À SON POSTE

Même s’il revient à peine de la Coupe Hlinka-Gretzky, Mavrik Bourque a insisté pour amorcer le camp en même temps que ses coéquipiers. Renaud a pris le temps de discuter avec son jeune joueur étoile pour s’assurer que cette décision était la bonne. «Il se sent bien, la récupération du décalage horaire est complétée et il veut être sur la glace, alors je me vois mal le freiner. On va quand même le soustraire au premier match intra-équipe mercredi soir mais dès jeudi, il sera là à temps plein, comme les autres.»

L’autre joueur des Cataractes présent à la Coupe Hlinka-Gretzky, Vasily Ponomarev, sera quant à lui absent.

Les Cataractes n’ont d’ailleurs toujours pas officialisé la venue de ce Russe qui a joué un rôle crucial dans la conquête de la médaille d’or de son équipe. En coulisses toutefois, on dit que Ponomarev devrait se pointer le bout du nez en Mauricie en début de semaine prochaine. Chose certaine, Renaud l’attend à bras ouvert. «Son nom est sur mon tableau, dans mon esprit il sera bientôt là. S’agit de savoir quand. Je vais laisser Martin (Mondou) piloter le dossier, j’ai en masse de choses à m’occuper avec le camp. Mais c’est sûr qu’on a hâte de le voir!»

CARNET DE NOTES

Contrairement aux dernières années, l’état-major de l’équipe dispose de plus de temps pour concocter son alignement final. Les dernières coupes sont attendues le 26 août... D’ici là, il faudra jeter un oeil attentif au dossier des vétérans de 20 ans. Un seul patineur de dernière année amorce le camp, soit la petite peste Mikaël Robidoux. Les Cataractes, qui bénéficieraient d’un coup de main en défense, ont donc deux casiers disponibles et un paquet de choix au repêchage pour les combler via transaction... Choix de troisième ronde, Matthew McDonald ne peut amorcer le camp en même temps que les autres, blessé durant la période estivale. Même constat pour le petit défenseur Gabriel Belley-Pelletier... Il faut s’attendre à connaître le capitaine et les assistants de l’équipe vers la fin du camp. Renaud et Mondou ont une bonne idée des heureux élus mais ils souhaitent attendre d’avoir moins de joueurs sous la main avant d’en faire l’annonce...