Il serait surprenant de voir les Cataractes faire la même chose, selon le président de l’équipe Roger Lavergne.
Il serait surprenant de voir les Cataractes faire la même chose, selon le président de l’équipe Roger Lavergne.

Cataractes de Shawinigan: pas question de rouvrir le débat autour du logo

Même si des équipes professionnelles américaines comme les Indians de Cleveland et les Redskins de Washington discutent présentement de la possibilité de changer leurs noms qui invoquent les communautés autochtones suites aux pressions politiques et financières, les Cataractes de Shawinigan n’ont aucunement l’intention de rouvrir le débat autour de leur logo, qui depuis 22 ans représente un visage amérindien.

Les Indians de Cleveland avaient déjà l’an dernier retiré le visage de «Chief Wahoo», une caricature d’un Amérindien qui ornait leurs uniformes depuis 1946. Il serait cependant surprenant de voir les Cataractes faire la même chose, selon le président de l’équipe Roger Lavergne.

«Je sais qu’il se discute des choses aux États-Unis, mais pour nous il n’y a rien de nouveau. Tout a été dit et on a eu l’approbation des différentes communautés autochtones. D’ailleurs, notre logo présente le côté courageux des autochtones», a-t-il déclaré au Soleil.

En 2015, une campagne publicitaire des Cataractes utilisant l’image des hockeyeurs Anthony Beauvillier, maintenant avec les Islanders de New York, Samuel Girard, maintenant avec l’Avalanche du Colorado, et Alexis D’Aoust, qui évolue dans la Ligue Américaine, avait suscité une petite controverse parce que les trois joueurs y étaient présentés mi-hockeyeurs, mi-amérindiens.

«Pour nous, ce débat s’est fait il y a quelques années et on a fait ce qu’on avait à faire. Les différentes communautés autochtones savent que notre logo a été créé avec respect et tout est passé comme une lettre à la poste. Personne ne m’a parlé de ça récemment», poursuit Roger Lavergne.

Celui-ci ajoute qu’une seule personne lui a fait part de récriminations envers le logo de l’équipe l’an dernier. «Nous, c’est différent, car le nom de notre équipe n’est pas «Redskins» ou «Indians», c’est «Cataractes» et ça représente une chute d’eau. Notre logo a évolué au fil des années, mais ça fait longtemps qu’on a un visage d’Indien sur notre uniforme», poursuit-il.

«De plus, on se fait souvent dire qu’on a l’un des plus beaux chandails de la ligue, alors rien ne nous incite à changer ça. Pour nous, le dossier est clos», conclut-il.

D’autres équipes professionnelles utilisant l’image ou un nom relatif aux Amérindiens ont également indiqué qu’elles n’avaient pas non plus l’intention de changer d’appellation ou de logo au cours des derniers jours, notamment les Black Hawks de Chicago de la LNH et l’équipe de baseball majeur des Braves d’Atlanta.