Angus Booth
Angus Booth

Cataractes: Booth s’ajoute au casse-tête

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Les Cataractes n’ont pas tardé à annoncer la liste des joueurs invités à leur camp d’entraînement par hasard. Jeudi matin, ils ont dévoilé une transaction leur permettant de mettre la main sur Angus Booth, un jeune défenseur de 16 ans.

Booth avait été un choix de quatrième ronde des Islanders au dernier repêchage. Les Cataractes l’avaient bien plus haut sur leur liste. L’effet domino du repêchage a fait en sorte qu’il leur a échappé.

Or Booth ne semblait pas pressé de se commettre avec les Islanders, lui qui regardait ses options de l’autre côté de la frontière. Voilà pourquoi le directeur-gérant Jim Hulton a prêté une oreille attentive aux discussions initiées par les Cataractes. Finalement, c’est un choix de deuxième tour en 2022 que Martin Mondou a refilé à Hulton pour mettre la main sur l’adolescent qu’il convoitait. «Dans notre stratégie de repêchage, nous avions prévu reculer en première ronde afin de mettre la main sur Isaac Ménard, puis se servir d’un choix de deuxième tour pour réclamer Booth. Nous n’avions pas prévu que Michael Mastrodomenico allait glisser jusqu’à nous. Quand c’est arrivé, le plan a changé», expliquait le Grand Manitou hockey des Cataractes, heureux du dénouement final. «Nous avons été chanceux que Ménard glisse en troisième ronde. On voulait investir des choix de première et deuxième rondes sur Ménard et Booth, au final ça nous coûte des choix de 2e et 3e rondes. Et nous avons aussi soit Mastrodomenico, soit un choix de première ronde de plus dans notre sac», ajoute-t-il.

La transaction Cataractes-Islanders était dans l’air depuis quelques jours déjà. S’il y a eu un délai avant de la matérialiser, c’est que les Cataractes avaient obtenu la permission des Islanders de discuter avec le clan Booth. Ce dernier a confirmé mercredi soir qu’il acceptait de défendre le plus vieux maillot de la LHJMQ. «Il n’était pas prêt à aller n’importe où, nous sommes très heureux de le voir débarque chez nous. Ce n’est pas le plus spectaculaire des défenseurs, mais c’est un gars qui se présente à chaque match. Je n’ai eu aucun mauvais rapport l’an dernier de nos dépisteurs. Pour nous, c’est une transaction importante», fait valoir Mondou.

Et qui était le partenaire de Booth à la ligne bleue l’an dernier dans le midget AAA? Un certain Michael Mastrodomenico... «Ils se connaissent bien, c’est sûr. Mais cette transaction n’a pas été réalisée pour ça. On aime beaucoup Booth. Sa relation avec Mastrodomenico, c’est un hasard, un petit bonus dans l’équation.»

Mastrodomenico sera-t-il présent?

Même s’il s’est engagé il y a deux semaines avec l’Université de Notre-Dame dans la NCAA, Mastrodomenico fait partie lui aussi des 34 joueurs invités au camp. Les Cataractes s’attendent à ce que la famille respecte leur engagement initial d’offrir au jeune surdoué de 16 ans une fenêtre de 48 heures permise par la NCAA afin d’apprivoiser l’environnement shawiniganais.

Sur cette liste de 34 joueurs, pas de surprise majeure. Notons quand même l’absence de Kirill Nizhnikov. Le Russe de 20 ans, établi dans la région de Toronto, souhaitait poursuivre sa carrière en Europe mais voilà que la COVID-19 a chamboulé ses plans. Il n’est pas impossible qu’il change son fusil d’épaule dans les prochains jours. Pour l’instant, il y a trois vétérans de 20 ans qui se rapporteront à Ron Choules à la fin août, soit Leon Denny, le capitaine Gabriel Denis et William Cummings.