L’entraîneur Daniel Renaud est bien au fait de l’importance du duel face aux Sea Dogs.

Cataractes: «tout le monde est conscient de l’enjeu»

Shawinigan — Pour les Cataractes de Shawinigan, difficile de trouver un rendez-vous plus attendu au Centre Gervais Auto cette saison que celui de jeudi soir, alors que les Sea Dogs de Saint-John seront de passage. Avec 20 matchs à disputer au calendrier régulier, l’enjeu est capital pour ces deux formations plongées dans une chaude lutte pour le dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires.

Après 48 matchs, les Cataractes (11-33-4, 26 points) possèdent un maigre point de priorité sur les Sea Dogs (11-34-3, 25 points), au 16e rang du classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Pour les Shawiniganais, l’occasion est également rêvée de remettre aux Sea Dogs la monnaie de leur pièce. Pas plus tard que le 9 janvier, la bande à Daniel Renaud avait laissé filer de précieux points au classement en s’inclinant 5-4 en fusillade après avoir échappé une avance de deux buts au Harbour Station de Saint-John.

Les deux équipes, qui ont raté la grande danse du printemps l’hiver passé, traînent présentement une séquence similaire de cinq défaites. Devant, l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Foreurs de Val-d’Or seront difficiles à rattraper, avec une dizaine de points d’avance, tandis que derrière, le Titan d’Acadie-Bathurst (16 points) semble également bien loin de pouvoir se joindre à la course.

Justin Blanchette obtiendra un dixième départ dans l’uniforme des Cataractes, jeudi.

Inévitablement, une équipe sera exclue des séries pour un deuxième printemps consécutif. «On ne se fera pas de cachette, tout le monde est conscient de l’enjeu du match. C’est un rival direct dans la course aux séries, lance l’entraîneur des Cataractes, Daniel Renaud. Mais en même temps, toutes les parties seront excessivement importantes d’ici la fin de la saison.»

Sur la bonne voie

Les Cataractes ont eu droit à une journée de repos, mercredi, après être rentrés aux petites heures du matin à la suite de leurs revers encaissé à Rimouski, la veille. Même si le résultat était décevant, Renaud était confiant de pouvoir bâtir sur ce genre de performance collective. En fait, le pilote des Shawiniganais se dit fort satisfait de l’effort déployé depuis deux semaines par ses protégés.

«À l’interne, on est convaincus qu’on est sur le bord de changer notre saison et partir sur une bonne séquence. On sait qu’on peut livrer 20 bonnes performances pour finir l’année. C’est d’ailleurs ce qu’on fait depuis notre week-end à Baie-Comeau. Nos derniers matchs sont très encourageants. Mardi, à Rimouski, on ne pouvait pas passer plus proche. C’est une de nos bonnes performances cette saison. Notre niveau de compétition a été excessivement élevé.»

Pour ce match crucial, qui devrait se disputer devant une salle comble au Centre Gervais Auto, Renaud confiera le filet à Justin Blanchette. Ce dernier n’a d’ailleurs pas accompagné ses coéquipiers à Rimouski, mardi, question d’économiser ses énergies. «Ça lui a donné la chance de pratiquer avec notre entraîneur des gardiens, explique le pilote. Il a été très bon dans ses dernières sorties. Il va dans la bonne direction.»